Gare aux Garous ! Index du Forum Gare aux Garous !
Votre mission : survivre aux autres...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des habitants de ThiercelieuxListe des habitants de Thiercelieux   Groupes d'habitantsGroupes d'habitants   S'enregistrerS'enregistrer 
 Galerie  GradesGrades  IdentitéIdentité   S'identifier pour vérifier ses missivesS'identifier pour vérifier ses missives   S'identifierS'identifier 
Gare aux Garous ! Index du Forum

Le Locatercien - Juillet 2007

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Le Locatercien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 01 Juil 2007, 16:11    Sujet du message: Le Locatercien - Juillet 2007 Répondre en citant

Le Locatercien


Numéro 3 - Edition du 1 Juillet 2007



Les vacances d'été sont là! Tout le monde n'aura peut-être pas la chance d'aller se faire dorer à l'ombre d'un parasol, mais pensez quand même à trouver un moment pour vous reposer! Et n'oubliez pas d'envoyer une carte postale…
Voici la troisième édition de votre journal local, avec encore plein de choses à lire et à découvrir!
Bonne lecture!

*


Le 23 juin dernier, un petit groupe de joueurs passionnés s'est retrouvé à Lille pour chasser les Loups-Garous (ou les Villageois, selon…).
Voici un article exclusif que l'on doit à Falcor et Jnst. Merci à eux!


Il était une fois, en plein cœur d’un lieu à part nommé le jardin des plantes, une poignée de personnes qui après s’être brièvement cherchées, se regroupa pour se livrer à un cérémonial des plus étrange. Ces irréductibles villageois étaient venus de tous lieux et de tous temps dans un objectif bien précis. Leurs missions: convertir la métropole Lilloise l’espace d’un instant en véritable guérilla contre les loups-garous par eux même introduits. Ces derniers se léchaient déjà les babines à la seule idée de trouver un territoire qui ne connaissait pas encore la terreur des crocs pointus.

Les acteurs sont au nombre de treize :
Osuniev est l’organisateur du saut temporel : il connaît la mission mieux que quiconque et a étudié toutes les stratégies possibles et imaginables selon la configuration du lieu. Avec lui, le hasard est loin d’être gagnant. Tanguy est le vieux sage de la tribu GaG, son expérience et ses connaissances lychantropiques font de lui l’un des piliers de l’expédition. Geoffrey observe finement et écoute patiemment avant d’entamer ses premières interventions. Cela fait de lui un stratège de grande utilité capable de sceller le sort d’une aventure juste à son moment clef. De ses discours censés, Cenedra parvient à ajouter une touche féminine pour convaincre et s’imposer lorsque les certitudes seront de mise. Le calme angélique et la perspicacité de Rose-Marie font d'elle une actrice déterminante de la mission. Courageuse, voire téméraire, elle n'hésite pas à s'exposer au danger comme en témoignent ses nombreuses campagnes pour la mairie. Antoine conserve la force d’être difficilement cernable et d’étonner en permanence. Il est l’inventeur d’une technique très particulière qui consiste à endormir la confiance de son adversaire par de multiples gaffes aussi énormes que de dévoiler son rôle de voyante par inadvertance. Ainsi fait, l’ennemi pense le danger écarté et se trouve très vite éliminé par notre acteur grâce à quelques réflexions lumineuses d’autant plus surprenantes qu’en totale contradiction avec les boulettes lancées quelques minutes auparavant. Véritables piles nucléaires, Archange et Libertin forment sans conteste le duo de choc de l’aventure. L’énergie démesurée qu’ils renferment peut cependant très rapidement devenir un problème plus important que le danger garou. Heureux sont ceux qui parviennent à canaliser cette énergie qui du coup devient rapidement un plus pour le village. Alexandre entame l’aventure armée de sa fraîcheur, d’une grande discrétion et de réponses concises toutes faites. Si ces qualités s’avèrent efficaces dans la plupart des débats cela devient malheureusement pour lui un défaut quand les accusations commencent à pleuvoir sur lui. Dans la famille « discret », Michael agrémente cette qualité de son coté par une sagesse qui transparaît sur son visage. La fusion de ces deux traits de caractères est redoutable car il parvient grâce à cela à duper les plus habiles stratèges. Krysta occupée à de multiples missions, trouve néanmoins le temps de venir nous prêter main forte pour mener l’une des missions Lilloise. Son expérience de la chasse aux garous et l’art de diriger sera donc un renfort particulièrement apprécié. Falcor et Jnst, vos deux reporters dépêchés sur place en dernière minute pour couvrir l’événement vont eux aussi prendre part aux diverses missions. Falcor forte de son observation assidue se réserve la parole les premiers jours pour mieux placer ses premières suspicions par la suite. Ces dernières lancées, la balance va souvent pencher dans un sens où l’autre. Jnst, fidèle à son camp et ses alliés va tenter de manier le langage pour que les plus discrets qui parfois se tapissent dans l’ombre puissent s’en expliquer.

Les missions :
Osuniev en bon maître de cérémonie pose la première pierre d'un classique village locathercien avec ce qu’il faut de loups-garous et de villageois saupoudrés d’une voyante, d’une sorcière ou encore de ce garou blanc si cher à son coeur. Le démarrage est bon, classique et annonce un combat difficile entre garous et villageois. Très vite, d'innocentes victimes sont menées au bûcher avant que les poilus ne soient à leur tour la proie des flammes. Tout est très équilibré et l’on ne se doute pas encore à ce moment là du final en apothéose. Il confirme à quel point l’amour est plus fort que tout. Après que Geoffrey sous les traits de cupidon ait jeté son dévolu sur Tanguy, leur couple brisa avec une aisance déconcertante toutes les embûches qui se sont dressées face à leur amour. Pouvait-on espérer une plus belle victoire que celle d’un garou lié à l’ange de l’amour ?
Sous ce vent de tendresse nous avons tourné les premières pages de notre saga Lilloise et c’est sur les ruines encore fumantes que chacun s’investit de son nouveau rôle. Cupidon aiguise ses flèches et décoche rapidement ces dernières sur Geoffrey et Cenedra. A contrario de la première aventure, ils seront cette fois-ci victime de leur passion. La particularité de cette mission résidera dans l’apparition d’un médium qui sera le seul à connaître la véritable identité des défunts. Les garous seront en tirer profit et détourneront rapidement les débats à leur avantage. De bûcher en bûcher, de maison en maison, les villageois seront chassés et le village condamné. Deux garous remportent logiquement cette mission : Michael et Falcor qui n’en ressortent que plus puissant encore.
Juste le temps d’une nouvelle incarnation et nouveau village parait. Claires et limpides les premières notes d'un instrument se font entendre. Un joueur de flûte offre une douce mélodie aux bâtisseurs d'un village nommé Lodislune. Oubliées du meneur, les notes rapidement s'évaporent puis s’éteignent à jamais. De nouvelles lois sont édictées, les droits de votes supprimés sans pitié. Lors du premier débat les ravages sont tels que les débats sont écourtés pour conserver le bénéfice de quelques voix. Les villageois parviennent malgré tout à sortir leur épingle du jeu et à éliminer les garous cachés. Le trio vainqueur est Libertin, Rose-Marie et Alexandre.
Les deux dernières aventures s’enchaînent, Krysta nous fait l’honneur d’en mener une qui permet à Falcor la sorcière et Osuniev la voyante de prouver qu’ils manient avec efficacité les pouvoirs en leur possession. Ils éradiquent la menace poilue et sortent victorieux à deux alors que les simples villageois ont tous succombés un peu plus tôt à l’acharnement des garous.
La dernière aventure permet à Geoffrey d’exulter les pouvoirs de la voyante et mène astucieusement à la victoire Cenedra et Jnst. A deux, ils écraseront une dernière fois la gueule béante des vicieux garous.

C’est donc dans la bonne humeur que cette après-midi récréative s’est achevée, chaque acteur repartant au compte goutte vers son univers d’origine et nous n’aurons pas eu à nous inquiéter de ce ciel à peine menaçant qui nous a même gratifié de quelques rayons de soleils aux caresses généreuses. La bonne ambiance, les rires et quelques biscuits à se mettre sous la dent étaient au rendez-vous. Un dernier regard vers les bosquets salvateurs au moment de chercher des sanitaires manquants, c’est sûr le jardin des plantes porte bien son nom mais il est temps pour nous de refermer ses grilles. Le cœur léger, agréablement surpris de rencontrer nos acolytes virtuels dans le réel, les yeux pleins d’impatience, nous attendons les prochaines rencontres pour nous revoir enfin.

Falcor et Jnst.

Phrase du jour: « j’aurais tendance à innocenter Libertin et Geoffrey, mais Geoffrey est déjà mort » dixit Antoine.

Photos de la rencontre : http://gareauxgarous.free.fr/gaglille/
login : gaglille2306
mdp : gaglille2306


*


Infos sur les parties

Flèche Comme vous le savez déjà, Maurice est donc le grand gagnant de la partie 33 menée par Tanguy et Jonas. Encore bravo!
Flèche Enaëlle est la dernière survivante du village de Walnut Grove. La partie 36 menée par San Seya a pris fin sur cette brillante victoire d'une Méchante doublée d'une "tendre" Grace…

Flèche Les petits Schtroumpfs n'ont pas encore retrouvé le chemin de leur village de champignons. La partie 35 de Gandalf poilu se poursuit à la recherche des lutins bleus disparus.
Flèche Osuniev et Titof ont toujours leurs deux villages. Leur partie 37 spéciale "Communauté des Hameaux" fait couler beaucoup d'encre…
Flèche sSerenity a ouvert sa clinique psychiatrique et accueille un grand nombre de patients tout aussi ravagés les uns que les autres au sein de sa partie 38 "Double Je(u)".

Flèche Krysta prépare le départ de ses joueurs pour Arrakis, planète de l'Epice, dans la partie 39 basée sur l'univers de la saga Dune de Frank Herbert.

*


Citation du jour
Tanguy a écrit:
Et comme d'hab : ce n'est qu'un jeu...



Bienvenue à...
Kal Ho, Bibou, Jack, Perle Noire.

*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 2-
- Echec & mat mon cher Renard, dit Gandalf en tirant sur sa pipe.
La jubilation se lisait sur les lèvres du stratège, mais Renard-Gourmand ne releva pas. Depuis quelques minutes déjà, Renard n’était plus dans la partie. Son esprit était occupé ailleurs, le regard posé à l’extérieur. Mais maintenant que la partie était finie, il pourrait assouvir pleinement sa curiosité. Car la curiosité était son leitmotiv. C’est ce qui le poussait à créer toutes ses inventions farfelues, à chercher jusqu’où il pourrait aller, à imaginer toutes sortes d’objets aussi utiles qu’inutiles.
- Et bien ? fit Gandalf vexé de ne pas recevoir les félicitations qui lui étaient dues. Ca fait trois fois que je te bats à plate couture et ça a l’air de te faire ni chaud ni froid. Tu es malade ?
- Non, non … excuse-moi, répondit Renard en se levant vers la fenêtre, sans quitter du regard la silhouette qui traversait la place centrale.
Cette allure de dandy, la démarche lente et droite. Cette façon de se déplacer ne lui était pas inconnue et pourtant il était certain que ce n’était pas un habitant du village.
Mais qu’est-ce qui avait attiré son regard ? Quel est le détail qui l’avait frappé lorsque ses yeux se sont posés sur cette silhouette ? Si seulement il pouvait voir son visage.
Il fallait savoir, tout de suite. Il ne pouvait pas rester là, à attendre que sa mémoire lui revienne.
Il sortit précipitamment de la pièce, sous le regard interloqué de Gandalf, et s’arrêta net sur le pas de la porte. L’inconnu était en train d’ouvrir une porte. Pas n’importe quelle porte, non. Celle de la maison centrale. La bâtisse qui domine la grande place, la « maison abandonnée ». Celle dont la porte d’entrée avait été fermée, il y a dix ou quinze ans, pour ne plus jamais être ouverte. Jusqu’à aujourd’hui.
La mémoire lui revint alors en un éclair. Cet homme, cette allure, comment avait-il pu l’oublier ? Cette histoire qui avait bouleversé le village, qui avait entraîné le départ précipité de cet inconnu, qui n’en était plus vraiment un …
« Qu’est-ce qu’il vient faire ici, à Thiercelieux ? Pourquoi il revient ? » pensa-t-il, intrigué.
Refermant la porte, Renard retourna vers le salon où il avait laissé son ami. Celui-ci se tenait debout derrière la fenêtre, sa pipe tombée à ses pieds.
- Mandrino est de retour, lâcha l’inventeur.
- J’ai vu …


Prochaine édition le 15 Juillet.

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 15 Juil 2007, 01:03    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien


Numéro 4 - Edition du 15 Juillet 2007



La carte événement à l'honneur cet été est "Déluge"! Un déluge va transformer la France en pays lacustre…
Allons, pas de pessimisme, les nuages gris n'ont pas encore envahi tout notre hexagone: il reste, comme toujours, quelques régions qui résistent encore et toujours à l'envahisseur.
Et à Thiercelieux, quoi de nouveau? Rien, si ce n'est beaucoup de volets fermés "pour cause de vacances". Courage à tous ceux qui ne sont pas encore partis, ou qui ne partiront pas du tout!
Et bonne lecture!

*


Depuis longtemps maintenant, nos meneurs s'offrent le plaisir d'emmener leurs joueurs dans des univers divers et variés. Exit le sombre village de Thiercelieux, son église, ses bûchers, ses Loups-Garous, et accueillons la Chocolaterie de Willy Wonka, le Faucon Millenium, les tortures, les Fous-Furieux, etc…
Sammy et sa partie 9(¾) est peut-être bien à l'origine de cette mode. Car c'est lui le premier à avoir quitté le village de Thiercelieux en nous plongeant dans l'univers de l'école de magie de Poudlard avec sa partie spéciale Harry Potter.
Et depuis, on ne compte plus les parties spéciales! Oh, bien sûr, il y a toujours les partisans des parties classiques, membres du temporaire CPPC ou Comité pour la Promotion des Parties Classiques et qui prêchent pour le retour des joueurs à Thiercelieux, mais ça ne les empêche pas de jouer aux parties plus "exotiques"!
D'un autre côté, voilà bien longtemps qu'on n'a pas eu une partie vraiment classique. On voit de plus en plus apparaître des prêtres, des traîtres, et autres loups blancs!

Il y a quelques temps de cela, un sujet avait été ouvert au Café de la place pour parler de ces univers spéciaux, où les joueurs pouvaient faire part de leurs envies et propositions de mondes encore inexplorés sur GaG.
Question: un meneur choisit-il de faire une partie spéciale pour se faire plaisir à lui ou pour faire plaisir aux joueurs? Question bis: et quelle est la meilleure façon de mener une partie spéciale? Chacun a son propre point de vue pour répondre à ces questions, et aucun ne semble meilleur qu'un autre.
Bien sûr, un joueur profite sans doute plus d'une partie lorsqu'il est projeté dans un univers qui lui est familier, ou dont il a au moins quelques connaissances. D'un autre côté, jouer une partie dont l'univers nous est totalement inconnu peut inviter à la découverte! Et qui sait, réveiller un nouvel intérêt!
Par exemple, la partie 39 se déroule dans l'univers de la saga Dune. N'en déplaise aux fans, c'est une histoire assez peu connue. Il est donc d'autant plus difficile de s'intégrer au RP (Role Play) demandé par la meneuse si on n'a jamais lu (ou vu) la saga. C'est moins difficile lorsqu'on est chez les Schtroumpfs (partie 35), univers que tout le monde connaît! Dans le cas de Dune, un post dans lequel la meneuse a donné quelques explications sur le monde d'Arrakis est une excellente initiative, et permet d'intégrer les non-initiés.

Bref, comme il y aura toujours des passionnés pour s'intégrer aux univers différents même s'ils ne les connaissent pas, autant que les meneurs se fassent plaisir et créent leur partie en fonction de leurs propres envies.
Enfin, j'ajouterai, pour reprendre les réflexions de certains joueurs, qu'il est toujours bon de ne pas oublier de préciser "voyante, sorcière, chasseur…" pour éviter que les joueurs n'ayant pas appris par cœur les règles de la partie aillent voir toutes les cinq minutes à quel rôle correspond tel ou tel personnage du RP.

Ce ne sont là que quelques réflexions qui peuvent être discutées. Le sujet de Mandrino dans le Café de la place est là (enfin: )si le débat doit être relancé.
L'important, c'est bien entendu de passer le meilleur moment possible à jouer et à chasser les loups-garous, les partisans de la Sorcière Blanche, les Fous Furieux, la Famille Oleson, les Mangemorts, les créatures du Néant, les Harkonnens, les…


Un sujet regroupe l'ensemble des parties spéciales jouées et prévues, histoire d'en avoir une vue d'ensemble et de toujours mieux innover! C'est juste !

*


Infos sur les parties

Flèche Les Schtroumpfs ont enfin retrouvé leur liberté! La partie 35 menée par Gandalf poilu s'est terminée prématurément sur la victoire des Schtroumpfs Hadès, sSerenity, Superdéo, et Naheulbeuk.
Flèche La partie 37 "Communauté des Hameaux" menée par Titof et Osuniev est terminée. CevieuxfoudeMaurice, Libertin, Gandalf poilu, Sissi, et Rose-Marie sont les survivants, tous villages confondus.
Flèche Le Centre Médico-psychologique de sSerenity a fermé ses portes. CevieuxfoudeMaurice, Narcisse, Sissi, Tanguy, et Winterspoon sont les grands méchants loups vainqueurs de la partie 38 "Double Je(u)". On n'avait jamais vu un aussi grand nombre de loups-garous gagner une partie.


Flèche Fremens et Harkonnens se disputent toujours l'épice d'Arrakis dans la partie 39 de Krysta, basée sur l'univers de Dune.
Flèche La partie 40 a commencé. Elle est menée par Milambar et est une partie classique, dans le camp de vacances de l'île de Thirdland.

*


Anecdote

La partie 36 de San Seya se déroulait dans le village de Walnut Grove, cher aux nostalgiques de La Petite Maison dans la Prairie. Un univers mal adapté aux attaques nocturnes de loups-garous? Détrompez-vous!
L'épisode 127 (saison 6, 1979-1980) s'intitule Le Loup-Garou ("The Werewolf of Walnut Grove").
L'institutrice a fort à faire avec un nouveau venu indiscipliné, Bart. Albert et Laura décident de lui donner une leçon. Albert se déguise en loup-garou, mais Bart ne marche pas car la petite Carrie arrive et dit à Albert et Laura qu'elle dira à leur mère qu'ils ont utilisé toute la colle pour confectionner le costume. Tout finira bien, comme toujours…


Citation du jour
Le Maître des grades a écrit:
sSerenity
Plus grand râleur de GaG

L'intéressé, indigné, a écrit:
C'est une conspiration maléfique contre moi ! Mais un jour, vous redemanderez encore et encore de mes râleries ^^



Bienvenue à…
Ricchi

*



Gare aux garous de Thiercelieux
par Janabis


-Episode 3-
Osuniev entra à la « Pleine Lune », seule taverne du village, et se dirigea vers le comptoir. La soirée n’était pas vraiment très froide mais, prudence étant mère de sûreté, il portait un col roulé et s’était drapé dans une épaisse écharpe de laine. « A mon âge, professait-il volontiers, on ne saurait prendre trop de précaution. »
En dépit de ses allures gargotières, le local était chaleureux, convivial & le vieil homme prenait un plaisir non feint à venir boire un verre ici.
- Bonsoir Morpion ! fit-il. Comme d’habitude pour moi mais sans glace, il fait un temps de chèvre ce soir et je ne voudrais pas prendre mal.
Opinant du chef, l’homme assis derrière le comptoir, la cinquantaine passée, le visage rougi par l’alcool, saisit une bouteille sur l’étagère, lui servit un verre, puis en remplit un deuxième qu’il s’enfila cul sec. En effet, Morpion ne manquait jamais une occasion de boire un verre avec ses clients et même s’il n’avait pas de client, il trouvait toujours une excuse pour boire un coup.
- Tu connais la nouvelle ? reprit-il. Le petit Mandrino est de retour !
Le ton de sa voix était jubilatoire. Puis, après avoir observé l’effet de son annonce sur les visages de son ami et des clients, il reprit :
- Oui. Oui, je vous l’avais bien dit. Il va s’en passer des choses. Très bientôt même et le retour du petit n’y est pas pour rien.
Assis à la table principale de la taverne, un vieil homme, une cuiller à la main, mangeait une tarte au pâté. Il fut le premier à rompre le silence qui avait suivi la remarque d’Osuniev :
- Te fatigue pas Osuniev. On l’a tous vu traverser la place il n’y a pas cinq minutes. Et sincèrement, si c’est pour faire des histoires qu’il est revenu, il aurait mieux fait de rester là où il était. Il n’y a pas de place pour les parricides à Thiercelieux.
Assise face à lui, Naheulbeuk, la doyenne aux cheveux grisonnant, s’offusqua :
- Comment peux-tu dire ça Spoony ? Le petit était jeune et bien trop influençable à l’époque pour savoir ce qu’il disait et il en a beaucoup souffert par la suite.
Winterspoon ouvrit la bouche pour répliquer, mais son amie reprit sur un ton de reproche :
- Et ça te va bien à toi de dire que tu ne veux pas d’histoire dans le village. Tu es le premier à colporter les ragots les plus infâmes juste pour le plaisir de voir tes amis s’insulter sur la place publique. Tu es bien trop médisant mon ami.
- Je suis tout à fait d’accord, il n’y a pas plus médisant que toi Winterspoon, ajouta Osuniev, avant de boire une dernière gorgée de sa boisson favorite.
- Oh, toi « la taupe », on t’a pas demandé ton avis, s’emporta le vieillard. « La taupe » était le surnom que les villageois lui avait donné à cause de son œil borgne. Ce n’est pas moi qui utilise un périscope pour zieuter les décolletés des mignonnes. A ton âge, tu devrais avoir honte.
Au comptoir, l’astronome manqua de s’étrangler. Furieux, il s’approcha de la table du vieux couple d’amis.
- Je t’interdis de cracher ton venin sur mes étoiles, serpent à sonnette. Et puis d’abord, on dit un télescope pas un périscope, ignare. Si tu levais un peu plus les yeux vers le ciel, tu verrais mieux tout ce que les étoiles peuvent nous apprendre !
- Surtout si les étoiles se trouvent dans un arbre, murmura la doyenne le sourire aux lèvres. L’arbre de la petite Xinome par exemple, précisa-t-elle.
- C’est vrai que ton télescope semble bloqué dans cette direction depuis un petit moment maintenant, ne manqua pas de rajouter Winterspoon. Je parierais que de ta coupole on doit avoir une sacrée vue sur son … comment dire ? … son « balcon », non ?
Devant le visage outré d’Osuniev, le vieil homme jubilait et ne prêtait aucune attention aux protestations de sa « victime ».
- Vous dites vraiment n’importe quoi. Mon télescope est dirigé vers le sud parce que la constellation que j’étudie en ce moment se situe juste au-dessus de son arbre. C’est tout ! Mais de toutes façons, je perds mon temps à vous expliquer tout ça, vous n’y connaissez rien à l’astronomie.
Et il partit à grandes enjambées.


Prochaine édition le 1 Août.

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Le Locatercien Toutes les heures sont au format France heure d'été -- GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
subRed style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com