Gare aux Garous ! Index du Forum Gare aux Garous !
Votre mission : survivre aux autres...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des habitants de ThiercelieuxListe des habitants de Thiercelieux   Groupes d'habitantsGroupes d'habitants   S'enregistrerS'enregistrer 
 Galerie  GradesGrades  IdentitéIdentité   S'identifier pour vérifier ses missivesS'identifier pour vérifier ses missives   S'identifierS'identifier 
Gare aux Garous ! Index du Forum

Le Locatercien - Décembre 2008 / Janvier / Février 2009

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Le Locatercien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 01 Déc 2008, 23:34    Sujet du message: Le Locatercien - Décembre 2008 / Janvier / Février 2009 Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 36 - Edition du 1er Décembre 2008


Voilà, on vient de se lancer dans la dernière ligne droite qui va nous emmener tranquillement vers 2009. Mais avant ça l’hiver sera là, peut-être un peu de neige sur les toits de Thiercelieux, puis Noël. En attendant mieux, je vous souhaite un agréable mois de décembre et une bonne lecture…

*


Les jeux de Philippe des Pallières
Quatrième et dernière partie


Je finis aujourd’hui la liste des jeux créés par Philippe des Pallières avec les cinq derniers connus à ce jour.

En 2001, avec ses deux compères Sylvie Barc et Frédéric Bloch, Philippe crée le jeu de plateau "Savannah Café", dans lequel des animaux assoiffés dans la Savane vont faire la course pour atteindre le bar en premier.
Ainsi, chaque joueur incarne une gazelle, un lion ou un hippopotame et possède trois cartes face cachée. Au fur et à mesure de la partie, les joueurs tirent des cartes, les utilisent ou les donnent à leur adversaire, tout ça pour faire avancer leur animal le plus vite possible. Tout en sachant que les animaux ont chacun leurs caractéristiques propres, et qu’ils peuvent influencer l’avance des deux autres ou les faire reculer.



"La Guerre des Moutons" date de 2002. Ce jeu se compose de tuiles illustrées recto-verso de parcelles de prés où paissent des moutons de couleur et de morceaux de village.
Les joueurs vont devoir placer leurs tuiles en les faisant concorder avec celles déjà présentes sur la table (village avec village, moutons bleus avec moutons bleus, etc…) tout en gardant secrète sa couleur "fermier" personnelle. Et puis bien sûr, il y a la forêt, avec ses loups qui donnent des malus, et ses chasseurs qui annulent les malus.
Le gagnant sera le joueur qui possèdera le plus grand nombre de moutons de sa couleur dans son enclos le plus grand.



Nous sommes en 2003 et Philippe tout seul nous offre "Comme des mouches" avec ses quelques cartes, ses 25 mouches noires en plastique, et sa célèbre mouche bleue appelée Mireille.
Chaque joueur cachent 5 mouches dans une de ses mains. Le joueur actif retourne la première carte qui peut être de trois types: Nourriture, Danger, ou Spéciale. Puis tous les joueurs mettent discrètement des mouches dans leur main qu’ils tendent vers le centre de la table. Le joueur qui aura réussi à deviner le nombre total de mouches misés par l’ensemble des joueurs gagnera la carte.



Avec François Bruel, en 2003 encore, nous découvrons "Shazamm!", jeu pour 2 joueurs.
Le plateau de jeu représente un pont que deux sorciers vont vouloir emprunter au même moment, et bien sûr sans vouloir laisser sa place à l’autre. Un mur du feu est placé au centre du pont, et les sorciers vont utiliser leurs cartes de sortilèges et leur points de mana pour pousser le mur de feu vers son adversaire. Dès qu’un sorcier est touché par le mur de feu, la manche se termine, le gagnant avance, le perdant recule, et des dalles "pont effondré" sont posées de chaque côté du pont.
Le perdant sera le sorcier qui mettra le premier le pied sur l’une de ces dalles.



On termine cette longue liste avec "Objets trouvés" qui date de 2005, avec son plateau circulaire, ses cartes "situation" comportant chaque fois 6 expressions, et ses objets complètement hétéroclites.
Le joueur actif va devoir utiliser les objets proposés pour faire découvrir aux autres joueurs l’une des 6 expressions de la carte "situation" piochée, en les posant, les empilant, pour "dessiner" l’expression. Ensuite, les autres joueurs doivent utiliser leur carte "vote" pour essayer de deviner le plus vite possible de quelle expression il s’agit. Un joueur qui devine bien avance, un joueur qui se trompe recule. Le joueur le plus loin sur le plateau après 18 cartes est le gagnant.




*


Infos sur les parties
Parties terminées:
.. Partie 84 menée par Tristana et Enaëlle de Saint-Yllène sur le thème de la guerre du PAF. 8 gentils animateurs ont gagné la partie: AydenM, CevieuxfoudeMaurice, Gilvert, Milambar, Ritournel, Sedonia, sSerenity et Zorélie. Les meneuses nous ont promis une nouvelle guerre du PAF.

Parties en cours:
.. Partie 85 menée par Ade sur le thème des films "Destination finale". La mort a encore de beaux jours devant elle.
.. Partie 86 menée par Naheulbeuk et "anti-alliances". Le retour des loups-garous.

Parties à venir:
.. Partie 87 menée par Chamaloow sur le thème de la série "Kaamelott". C’est pas faux.


*


Retour sur les parties
Partie 30, menée par Zemich
Partie classique, à 13 joueurs.
Début de la partie : 20 Mars 2007 à 16h32
Fin de la partie : 05 Avril 2007 à 20h26
Victoire des méchants Osuniev, Winterspoon et Gaël.


Bienvenue à…
Peanut.

Joyeux anniversaire !!
Peldaine: 3 ans (28 novembre 2005)

*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de MissK.
Chez toi, que vois-tu de ta fenêtre?
A ma gauche, surtout des arbres, devant moi, mon immense pré et plus loin encore la gendarmerie, le stade, une route, un pré et des arbres, et à ma droite, chez mes voisins, le cimetière.

Qu'est-ce qui t'occupe l'esprit ces jours-ci?
Mes partiels qui approchent à grand pas (je suis pas prête :'() et mon chéri. Rougir

De quoi te nourris-tu de préférence?
De Kinder! J'adore le chocolat! J'ai toujours du chocolat quelque part dans un sac. Bon, je vous l'accorde ca fait pas un vrai repas mais sinon, je mange beaucoup de viande, des crêpes, du jambon cru, des lentilles....

Si tu pouvais reprendre n'importe quel rôle au cinéma, ce serait lequel?
J'ai vu trop de bons films pour pouvoir en choisir un. Mais je jouerais dans une comédie romantique, c'est forcé, je suis fleur bleue et nunuche au plus haut point. Je ressemble drôlement à Gisèle dans "Il était une fois".

Qui aimerais-tu rencontrer?
Alyssa Milano, parce que je suis fan d'elle depuis que je suis toute petite. Je la regardais dans Madame est servie, et j'ai trop aimé Charmed. J'essaie de trouver les films où elle a joué, et plus jeune je découpais chaque article que je trouvais sur elle dans les magasines. Mes murs étaient remplis de posters. Ou alors, Eva Longoria.

Tu as quoi dans tes poches?
De l'argent pour le tram, les clés de chez moi, mon portable quand il est pas autour de mon cou, des granules d'homéopathie, un mouchoir, mon MP3, et le plus important mon labello. Enfin, tout ce qui est assez petit pour rentrer dans une poche!


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 36-
_ sSerenity. Nous avons de sérieuses raisons de penser que, tout comme Killaman, tu fais partie de ce groupe de … de créatures qui font tant de mal à Thiercelieux, déclara Urashima. Ainsi donc, si tu acceptes de coopérer avec nous, nous pourrons essayer de t’aider …
_ M’aider ? s’insurgea-t-il. Mais m’aider pour quoi ? Si vous vouliez vraiment m’aider, vous ne croiriez pas ces racontars qui disent que je suis un monstre, mais au contraire, vous comprendriez que ce sont ceux qui m’accusent les véritables coupables ! Pas moi.
sSerenity faisait front devant les anciens qui avaient entrepris de le questionner. Assis en ligne dans le fond la salle, derrière la grande table en chêne. Urashima présidait à la table, entouré de Winterspoon, Naheulbeuk, Milambar à sa gauche & Osuniev, Krysta & Jonas à sa droite.
Falcor, quant à elle, était partie accompagner les jeunes dans leur recherche de Lisou au cas où des premiers soins soient nécessaires.
Asté suivait la scène, accoudé au comptoir, servant de temps à autres un verre d’eau à la tablée.
sSerenity commença à relater sa soirée de la veille, ponctuée de-ci de-là par des commentaires sarcastiques de Winterspoon. Une soirée plutôt banale. Des jeux, des discussions & biens d’autres passe-temps avec ses amis, dans les tribunes du camp sportif. Le tout agrémenté de quelques boissons alcoolisées. Une fois son récit terminé, Osuniev dirigea les débats :
_ Très bien. Nous les interrogerons à leur retour, fit-il en parlant des personnes citées par l’accusé. En attendant, peut-être pourrais-tu nous dire …
_ En attendant, le coupa Krysta sur un ton qui affichait bien sa détermination. Comment expliques-tu qu’on ait entendu crier ton nom à l’autre bout du village ?
_ J’en sais rien, répliqua sSerenity. Est-ce qu’on t’a accusé la nuit où tu t’es cachée chez Antoine, qu’on a entendu ton nom être crié & que, comme par hasard, il meurt juste après ?
_ Hou ! siffla Winterspoon. Mais c’est qu’il mordrait presque ce petit.
_ Qui est-ce qui a entendu mon nom cette nuit-là ? s’étonna Krysta.
Osuniev sentait les débats lui échapper. Il décida alors de calmer les esprits qui commençaient à s’échauffer & de rediriger la discussion vers ce qui lui semblait être plus important :
_ S’il vous plait ! fit-il en tapant du poing sur la table. Nous nous égarons du sujet. sSerenity : Lisou a disparu &, comme chacun sait, tu en avais plus ou moins fait ta bouc émissaire.
_ Mais arrêtez ! s’emporta le jeune homme. Vous n’avez aucune preuve de ce que vous dites. Vous parlez d’elle comme si elle était déjà morte alors qu’elle a juste disparu. Alors oui, c’est vrai que je m’amusais bien à la taquiner, mais je ne la détestais pas pour autant. Ca ne fait de moi un meurtrier que je sache !
_ Tu parles toi aussi d’elle au passé, ironisa Winterspoon avec un sourire moqueur.
_ Mais c’est vous qui n’arrêtez pas de …
_ Qui d’autre que toi aurait pu …
Krysta s’était levée pour interpeller vivement sSerenity, mais sa phrase resta en suspens. Prise dans ses réflexions, cherchant intérieurement les réponses en même temps qu’elle se posait les questions. Les autres la regardaient silencieux attendant la fin de sa question.
Soudain, la porte de la taverne s’ouvrit avec fracas. Alexandre y fit irruption en répétant, essoufflé & à plusieurs reprises : « Elle est morte ! Elle est morte ! ».
Ce n’est qu’après de longues minutes pour se calmer que le jeune homme pu enfin donner plus de détails. Ils avaient retrouvé la barque de Narcisse, lui-même disparu, échouée sur la rive. Plus loin, l’écharpe de Lisou, deux pulls & une couverture traînaient sur le rivage. Les autres continuaient les recherches, mais déjà ils en avaient conclu qu’ils étaient morts.
La tablée des anciens resta silencieuse. La nouvelle, bien qu’attendue, était difficile à accepter. Mais sSerenity, lui, sentit que la chance lui souriait.
_ Vous voyez bien ! C’est Narcisse le coupable & maintenant il s’est enfuit pendant que vous vous acharnez à accuser un pauvre innocent !
A ces mots, Winterspoon laissa échapper un rire, à la limite du fou rire. Lorsque, pour la seconde fois, la porte de la taverne claqua, instaurant à nouveau le silence dans la taverne.
_ On les a retrouvé ! s’exclama Boneangles, accompagné de Lawicca & Xinome. Au milieu du lac qu’ils étaient, enlacés dans une corde. C’est le flotteur au bout de la corde qui nous a permis de les retrouver. On les a ramené sur la rive & … & c’est horrible, conclu-t-il dans un sanglot.


*


Murs-murs
Citation:
"Au revoir GaG."


*


En bref:
N’oubliez pas notre calendrier. Je n’ai encore pas assez de photos pour les 12 mois de 2009. Envoyez-moi sans tarder une photo pour illustrer un ou plusieurs mois de notre calendrier exclusif Gag. Je rappelle que les montages sont bien entendu autorisés.

Noël arrive à grands pas, et avec lui un possible numéro de Noël de votre journal. Si vous désirez écrire un article à cette occasion, ou si vous voulez que j’aborde un sujet particulier dans un article, faites-le moi savoir au plus vite.

Nos petits bonhommes ont eu un petit lifting coloré. Au-delà de dix petits bonhommes, les joueurs repartiront à zéro mais changeront de couleur. A partir de 11 victoires, les grades passeront du bleu au rouge.

Prochaine édition le 15 Décembre 2008



_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.


Dernière édition par Perry White le 02 Fév 2009, 00:18; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 15 Déc 2008, 01:08    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 37 - Edition du 15 Décembre 2008


Si vous n’avez pas encore commencé, il est temps de vous lancer dans l’achat de vos cadeaux de Noël, de préparer vos bonnes résolutions pour la nouvelle année, de vous offrir une trêve de Noël pour vous reposer et faire la paix. Et bien sûr, tout ça sans oublier Gag.
Bonne lecture…


*


L’histoire du Père Noël
Non, ce n’est pas Coca-Cola qui a créé le Père Noël!!!!!!!!


Nicolas de Myre naît en 270 après Jésus-Christ, en Asie Mineure (région appartenant à l’actuelle Turquie). Il se convertit très tôt au christianisme et est nommé évêque de Myre par l’église catholique. Il meurt en martyr vers 350 après Jésus-Christ, décapité par les Romains. La légende raconte qu’une fontaine d’huile jaillit alors du cou du mort. C’était un 6 décembre, date à laquelle nous fêtons aujourd’hui la Saint Nicolas. L’église a en effet canonisé Nicolas et décidé de le célébrer à cette date.
Lorsque les Turcs s’emparent de Myre, ils rapportent les os du Saint chez eux, à Bari. Puis au XIIe siècle, un chevalier lorrain revenant de croisade passe par Bari et rapporte quelques os chez lui ainsi que le culte de Saint Nicolas.

Au fil des siècles, le culte de Saint Nicolas évolue et devient ce que connaissent aujourd’hui les habitants du nord de la France, de la Belgique et des Pays-Bas: dans la nuit du 5 au 6 décembre, Saint Nicolas apporte des cadeaux aux enfants sages qui laissent leurs souliers devant la cheminée ou la porte, et du lait pour le Saint et une carotte pour sa mule. Les enfants pas sages reçoivent des coups de fouets de la part du Père Fouettard.

Au XVIe siècle, la réforme protestante met fin au culte de Saint Nicolas dans de nombreuses régions d’Europe du Nord, voulant mettre un terme à ces actes de dévotion catholique. Cependant, les habitants des Pays-Bas, bien que protestants, conservent la fête de "Sinter Klaas" (le nom de Saint Nicolas en flamand).
Au XVIIe siècle, la Saint Nicolas accompagne les Hollandais partis s’installer en Amérique. Ils fondèrent New Amsterdam qui en 1664, suite à la prise de la ville par les Anglais, est rebaptisé New York. D’ailleurs, Wall Street (la "rue du mur") a été nommé ainsi car c’était à cet endroit que fut érigé le premier mur d’enceinte de la ville. Et peu à peu, la coutume hollandaise de Saint Nicolas se répand dans les foyers anglais, et Sinter Klaas devient Santa Claus. Les familles chrétiennes trouvant plus approprié que cette fête soit associée à la naissance de l’enfant Jésus déplacent la tournée de Santa Claus à la nuit du 24 décembre.

Au XIXe siècle, Santa Claus connaît ses plus grandes transformations. En 1821, un pasteur américain Clement Clarke Moore écrit un conte de Noël avec Santa Claus. Sa crosse se transforme en sucre d’orge, sa mitre devient un bonnet, sa mule est remplacée par des rennes, et le Père Fouettard disparaît. De plus, il prend du poids: d’un évêque plutôt maigre à l’origine, il devient le gros bonhomme auquel nous sommes aujourd’hui habitués.
En 1863, Santa Claus troque ses habits d’évêque contre un costume rouge avec de la fourrure blanche, serré avec une large ceinture de cuir.
Au fil des années, Thomas Nast, caricaturiste du journal new-yorkais "Harper’s Illustrated Weekly" dessine des centaines de Santa Claus et uniformise ainsi l’image de ce personnage dans l’inconscient collectif, et c’est lui qui décide que la maison de Santa Claus se trouve au Pôle Nord.

Enfin, en 1931, l’entreprise Coca-Cola donne une nouvelle allure à Santa Claus. Il s’offre un air jovial et débonnaire, et troque sa robe contre un pantalon et une tunique rouge. L’objectif de la firme était en fait d’inciter les consommateurs à boire du Coca-Cola en plein hiver.
Penser donc que le Père Noël que nous connaissons aujourd’hui est une invention de Coca-Cola est une erreur. En effet, la marque a certes influencé son look moderne, mais elle n’a rien inventé. Il est au contraire issu d’une très ancienne tradition remontant au IIIe siècle après Jésus-Christ.

Et en France? Les catholiques s’échangeaient depuis longtemps des petits cadeaux le soir de Noël en l’honneur de la naissance du Christ. Ils résistèrent longtemps au "Père Noël", jusqu’au milieu du XXe siècle, lorsque les Américains le popularisent à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.


*


Retour sur les parties
Partie 31, menée par Naheulbeuk
Partie spéciale "Le fabuleux destin d’Amélie Poulain", à 27 joueurs.
Début de la partie: 30 Mars 2007 à 18h08
Fin de la partie: 26 Mai 2007 à 01h36
Victoire de la méchante Sissi.


Bienvenue à…
Balthy.

Joyeux anniversaire !!
Lawicca: 3 ans (09 décembre 2005)
Janabis: 2 ans (03 décembre 2006)
Grainne: 1 an (03 décembre 2007)
Méitar: 1 an (13 décembre 2007)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de Tanguy.
Quelle a été ta meilleure performance sportive?
Je faisais partie de ces gamins qui, à l'école, traînaient gravement les pieds pour aller en sport. C'était un peu la punition, le cours de sport. Du coup évidemment j'étais nul et je n'en faisais jamais. Je me souviens encore m'être interrogé il y a peu sur ces gens qui vont s'enfermer dans les salles de sport pour transpirer... il faut être maso, non !? Au final ça ne fait pas très longtemps que je me suis réconcilié avec le sport (quelques mois, en fait) et, aussi improbable que cela puisse paraître, j'ai même fini par devenir accroc. Bref... je suis encore dans la phase où on progresse vite... donc ma meilleure performance c'était... cette semaine : j'ai nagé 4000 mètres en 1h45, c'est mon record pour la natation, en longueur et en durée (probablement pas en vitesse par contre). Dit comme ça, je ne pense pas que ce soit très impressionnant, mais vu le niveau duquel je pars, je suis fier de moi. Clin d'oeil
Tu as fait ton lit ce matin?
Oui et non : tout dépend de ce qu'on appelle faire son lit ! S'il s'agit de reposer vaguement la couette sur le matelas, alors oui, je l'ai refait ce matin ! Sinon, euh... non, jamais ! Clin d'oeil
Quelle est ta pièce préférée chez toi?
Le séjour, clairement ! C'est là que je passe le plus de temps : c'est lumineux toute la journée, l'éclairage y est chaleureux le soir (enfin je trouve) et surtout... c'est là que se trouve l'ordi (eh non, le Tanguy n'a pas d'ordinateur portable, il vit encore à l'ère des tours !). Clin d'oeil
Quel est ton premier geste le matin au réveil?
Tout simplement indicible ! Rire Vous avez déjà vu Ed Tv (En direct sur Ed TV, en français) ? Clin d'oeil Film très très sympa au demeurant, je vous le recommande mon cher Perry ! Hum... bon, en fait, mon premier geste c'est de chercher les boutons du radio-réveil, soit pour arrêter les bips hurlants (ça, c'est quand je n'ai pas assez dormi et que la radio n'a pas suffi à me réveiller... assez rare, finalement), soit pour supprimer la programmation des bips hurlants avant qu'ils ne se mettent en route (j'ai dix minutes, ça laisse le temps de comater et... wow c'que c'est agréable !). Clin d'oeil
Gare aux Garous et toi?
"Avant, oui, plus maintenant." © J'avoue que j'ai un peu (beaucoup) lâché prise depuis quelques mois (oui, bon, d'accord, ça fait des lustres). Je continue de passer ici tous les jours quasiment pour effectuer quelques ajustements en coulisses mais la chasse aux loups-garous, pour le moment, ce n'est plus pour moi... Je ne vais pas dire que je n'ai pas le temps, ce serait sans doute mentir. C'est plutôt que je n'ai plus envie de le prendre... et que du coup j'accorde la priorité à d'autres occupations. Ceci dit je suis bien sûr super fier de ce que GaG est devenu et, même si je n'y accorde plus le temps nécessaire pour suivre son évolution avec précision, il n'est pas question de passer à côté des IRL nationales qui permettent de se remettre à jour ! Sourire
Tu as quoi dans tes poches?
Mon trousseau de clés (il y a tout, dessus : l'appart, le boulot, et même des clés de chez mes parents... le jour où je le paume je suis foutu !), mon téléphone, mes cartes bancaires et un chiffon doux pour essuyer les lunettes. Sourire Enfin ça c'est dans les proches du pantalon. Dans celles de la veste on trouve en général au moins mon lecteur MP3 et... quand c'est l'hiver, des gants (ouf !). Sourire


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 37-

_ C’est lui ! C’est lui le coupable ! fit Xinome en pointant sSerenity du doigt. Je l’ai entendu cette nuit.
_ Mais non ! C’est n’importe quoi ! S’il a prononcé mon nom c’est sûrement parce qu’il m’en voulait d’embêter autant sa chère petite Lisou. Il ne savait rien de moi. Rien.
Interloqué, Milambar intervint :
_ Mais, la personne qui a crié le nom de sSerenity cette nuit, ce n’est pas Lisou ?
_ Non, ce n’était pas elle, assura Krysta en alla se placer entre la grande table des anciens & l’accusé, comme l’aurait fait un avocat pendant son accusatoire. Vous avez cru, & c’est compréhensible, que c’était Lisou qui avait crié. Parce qu’avec Xinome nous avons dit que nous avions entendu Lisou pleurer cette nuit & que c’était peu après avoir entendu le nom de sSerenity être crié dans la nuit. Mais nous n’avons pas dit que c’était Lisou. Nous n’avons pas non plus dit que nous savions que c’était un homme. Or, sSerenity vient à l’instant de vous révéler lui-même qu’il savait déjà tout ça. & cet homme, c’était bel & bien Narcisse.
La frayeur gagnait le visage de sSerenity. Il sentait la sentence se rapprocher, mais il restait pétrifié sur sa chaise à attendre qu’elle tombe. Urashima abrégea son attente :
_ Hé bien ! siffla-t-il. Qu’y a-t-il à rajouter de plus ?
_ Pas grand-chose en effet, commenta Jonas en prenant la parole comme lorsqu’il rendait un rapport médical. Les faits paraissent maintenant plus clairs :
Hier, Lisou ne cesse de soutenir Caro, & pour cause. Tout l’accusait, mais elle était bel & bien innocente, le mot du bourreau est formel. Notre jeune ami, ici présent, aura probablement pensé qu’elle savait des choses & aura donc décidé de l’éliminer. La nuit venue, il suit Lisou qui allait rejoindre Narcisse en cachette &, avec d’éventuels complices, il les attaque jusqu’à la mort.
_ Euh … il y a un problème, objecta d’un air ennuyé Lawicca. Seul Narcisse a été attaqué.
_ Attaqué sauvagement oui, répliqua Xinome. Mais Lisou n’a pas du opposer beaucoup de résistance. L’attacher ensuite à Narcisse pour les noyer n’a pas du être bien difficile.
_ Pour moi, il est clairement coupable, trancha Krysta.
_ Pour moi aussi, poursuivit Jonas.
Naheulbeuk & Urashima ne tardèrent pas à suivre. Osuniev, quant à lui, était plus réservé. Mais il se rangea de l’avis de ses comparses. Winterspoon en revanche était plus qu’enthousiaste :
_ Puisque nous sommes unanimes & quasi certains de sa culpabilité, j’aurai envie de vous proposer de laisser notre bourreau au repos cette nuit & de faire ça nous même sur la place, comme avant. Parce que, je ne sais pas vous, mais moi, je ne supporte plus de voir le vieil échafaud dressé sur la place. Trop de mauvais souvenirs. Je propose donc de tout brûler dans un immense bûcher, plus beau & plus grand qu’un feu de joie ! & peut-être que s’il reste des lycanthropes parmi nous, ça les dissuadera de recommencer.
Les réactions tardèrent un peu. Puis, hochant la tête, Urashima clôtura le procès en acceptant la proposition. Le sang de sSerenity ne fit qu’un tour. D’un bond, il se leva en hurlant un « Crevez tous en enfer ! » tonitruant qui en effraya certains & se rua vers la sortie en bousculant tout sur son passage. A ce même moment, quelques jeunes qui revenaient du lac, bloquaient la sortie au fuyard. Urashima cria de l’arrêter, mais déjà Maurice & Mandrino se retrouvaient à terre. Cependant, d’un geste habile, Jnst arriva à déstabiliser le fugitif & à le faire tomber. Il se jeta alors sur lui pour le maintenir au sol avant qu’il ne puisse se relever.
Après un bon renfort & quelques minutes de lutte, sSerenity se retrouva immobilisé, conduit & enfermé à la salle de torture, en attendant d’installer le bûcher pour le soir.
La plupart de ses amis, ceux qui l’avaient côtoyé depuis l’enfance, s’étaient retrouvés au camp sportif. Silencieux, ils s’étaient regroupés, mais isolés dans leur mutisme, avec le sentiment d’avoir été trahi. Sentiment mélangé de mépris & de colère, mais aussi de tristesse.
Urashima & Jonas tentèrent toute l’après-midi de proposer au jeune sSerenity une aide en échange de sa coopération, mais celui-ci resta muet.
L’heure venue, il fut emmené sur le bûcher. Amas de paille, de planches, de rondins & de petit bois. Attaché à un poteau, le jeune homme évita les regards des villageois venus assister à sa mise à mort. Méprisant même Boneangles qui s’approchait avec une torche pour embraser le tas de paille & de bois. Dans le silence, les flammes commencèrent à monter. Stoïque, sSerenity ne broncha pas, supportant même les flammes qui léchaient son corps. Soudain, alors que le feu atteignait une taille considérable & qu’on ne distinguait plus le corps du condamné, un cri terrifiant brisa le silence. Le corps enflammé de sSerenity sortit tout à coup des flammes, fit quelques pas & vint s’écrouler aux pieds des villageois les plus proches. La panique gagna la foule un moment. Mais tout se calma très rapidement :
sSerenity était mort.


*


Murs-murs
Citation:
Gagien bien sous tout rapport, aimant la nature, les animaux, faire la fête et sortir bien accompagné, actif sur le forum, cherche Gagienne même profil pour chasser les loups-garous.
Adressez vos messages au journal qui fera suivre. Merci.


Citation:
Enaëlle et Tristana, merci pour votre partie, je vous aime !!!!!


*


En bref :
N’oubliez pas notre calendrier. Je n’ai encore pas assez de photos pour les 12 mois de 2009. Envoyez-moi sans tarder une photo pour illustrer un ou plusieurs mois de notre calendrier exclusif Gag. Je rappelle que les montages et dessins faits par les Gagiens sont bien entendu autorisés.

Noël arrive à grands pas, et avec lui un possible numéro de Noël de votre journal. Si vous désirez écrire un article à cette occasion, ou si vous voulez que j’aborde un sujet particulier dans un article, faites-le moi savoir au plus vite.
Un "murs-murs" spécial pourrait voir le jour à cette occasion, n’hésitez pas à envoyer vos messages d’amour et d’amitié.

La fameuse GIGAG de Janabis commence à s’organiser. N’hésitez pas à aller voir le topic pour plus d’information. Je suis actuellement en discussion avec Janabis pour donner un rôle au journal dans cette partie.

Manu recherche des voix pour enregistrer les épisodes de sa parodie des "Loups galeux d’un tierce lieu". Un sujet est ouvert dans le café de la place, ou prenez sans tarder contact avec lui.

Prochaine édition le 1er Janvier 2009



Janvier 1863, première représentation de Santa Claus par Thomas Nast

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 25 Déc 2008, 03:44    Sujet du message: Répondre en citant

Toute l'équipe du Locatercien vous souhaite un très joyeux Noël!


_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 03 Jan 2009, 01:20    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 38 - Edition du 1er Janvier 2009


2008, c’est 36 parties menées, plus de 150 nouveaux membres inscrits, 7 rencontres IRL et de nombreux sourires et instants de bonne humeur partagés.
Faisons que 2009 soit encore mieux!
Toute l’équipe du Locatercien se joint à moi pour vous souhaiter à tous une excellente année 2009.
Bonne lecture…


*


L’histoire de Gare aux Garous (par Manu)
Première partie


D'ou vient le jeu des Loups garous de Thiercelieux ? Quelles circonstances lui à permis de voir le jour ? Quels secrets intéressants cache-t-il ? Quel est son devenir ? Voici un bref historique de ce jeu, ainsi qu’un petit aperçu d’un village qui fait parler de lui.

Les origines de sa vie
Nous sommes dans les années 30, en Russie. Depuis peu, un jeu d’ambiance anime les soirées en familles. Un jeu qui réuni un groupe de joueurs, parmi lesquels il faut trouver deux espions. Cette notion d’espionnage, n’est pas sans nous rappeler la parano stalinienne qui à marquer ce pays à cette époque. C’est ainsi que, le premier jeu dit de tradition orale, est née. Populaire, ce jeu, s’est propagé sur le continent Européen, prenant le plus souvent le nom de mafia, puis de loups-garous, mais ou cette fois, ce sont des policiers qui doivent être confondu, parmi une grande famille du crime organisé. Permettant de faire jouer un grand nombre de joueur à la fois, et pour ses qualités ludiques et pédagogiques, les jeux de tradition orale on été très rapidement prisé par les animateurs scout ou de colonie de vacances, ou encore aujourd’hui, ils font partie d’un bagage incontournable pour tout animateur d’enfant et ado qui se respecte. Cependant, En dehors du cadre du scoutisme et des colos, les jeux de tradition orale ne parviennent pas à se faire connaître. Il faut attendre le début du 3ème millénaire pour que la donne change.

La naissance du jeu
Nous sommes alors en 2001. Bruno Faidutti, un sociologue, auteur de jeux, présente la version primitive loups-garous des jeux de tradition orale à deux amis, Philippe des Palières, auteur de jeux lui aussi, et Hervé Marly, à l’époque testeur de jeux. Très vite, les deux compères sont envouté par cet esprit, et imaginent bon nombre de personnages spéciaux (à la base, il n’y en avait que deux types : loup-garou et paysan), comme les jumeaux et la petite fille, de variante et en venant même à la fabrication d’un jeu maison. Puis l’idée leur est venu de créer un jeu commercialisable, jeu que l’on connait aujourd’hui sous le nom de Loups garous de Thiercelieux. Bruno Faidutti, même s’il n’est pas considéré comme l’auteur officiel, y voit son nom imprimé sur la boite, puisque c’est quand même lui qui a impulsé nos deux créateurs adorés dans leur projet. Les loups garous de Thiercelieux connaissent immédiatement le succès qu’ils méritent. Même si le jeu reste toujours dans la sphère du public passionné des jeux, et de l’animation (même certain enseignants l’utilisent en classe), il accumule prix et récompenses, et inspire d’autres pays. En effet, en 2002, les Etats-Unis voient naître des mains de John Carlton, mafia of Kassan City, et en 2004, l’Italie acquière Lupus in tabula. Tous deux sont deux petits frères des Loups garous de Thiercelieux. Pour ma part j’ai aussi connu un jeu de tradition orale en octobre 2001, nommé le mafioso. A ce jours, les loups garous de Thiercelieux se vendent dans une majorité des pays européen, tous les pays francophone, et possède sa traduction anglaise et allemande. Certain disent même avoir acquis ce jeu en Algérie.

La machine est en marche
Devant le succès grandissant de leur jeu, Hervé Marly et Philippe des Palières se lancent en 2004 dans la création d’une première extension du jeu. J’ai d’ailleurs eu l’honneur de participer à des parties test qui étaient, j’en témoigne, fort amusante, et d'apporter ma pierre à cette extension (Et geste qui me touche encore en ce jour, les auteurs ont inscrit mon nom et mon pseudo sur les remerciements du livret de jeu de l’extension). C’est ainsi que le 31 mars 2006, Nouvelle lune, la première extension du jeu des Loups garous de Thiercelieux, sort dans les boutiques de jeux spécialisés. Nouveau succès, l’extension tien ses promesses, et cette fois la double boite du jeu (base et extension) conquiers des grands magasins de jeux, comme Toys’R'us. Aujourd’hui, une version de luxe est sur le point de sortir. Cette version reprendra le jeu de base et l’extension nouvelle lune, mais avec encore de nouveaux personnages, et sans doute des variantes et évènements inédits. Lors d’une rencontre de joueurs parisienne au mois de mai dernier, Hervé Marly à d’ailleurs confirmé l’imminence de la sortie de cette version, et confirmer l’existence du corbeau et du loup garous blanc.


*


Infos sur les parties
Retrouvez votre rubrique habituelle à partir du 1er février.

*


Retour sur les parties
Partie 32, menée par Morpion
Partie classique, à 14 joueurs.
Début de la partie : 03 Avril 2007 à 15h52
Fin de la partie : 30 Avril 2007 à 10h45
Victoire des loups Jnst, Gandalf poilu, Angèledoudou et Osuniev.


Bienvenue à…
Again, Bloody-Sheep, Sorayou, Elolo, Shawaa.

Joyeux anniversaire !!
Personne…

*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de Xinome.
Tu es qui, en trois mots et un verbe?
En trois mots ... Hum.
Disons Humour. J'adore rire, plaisanter, taquiner. Mais il me faut rire. Ca serait d'un triste sans rire.
Ensuite malheureusement j'aurais tendance à dire râleuse, frôlant la mauvaise foi caractérisée par moment !
Puis Internet. C'est fou le nombre de connaissances, nouveaux horizons que ça m'a apporté. Tenez, vous par exemple chers GaGiens, sans internet je ne vous connaitrais pas. Et ça, ça serait môche !
Ah le verbe ! Là c'est plutôt simple ! JOUER. Aux Loups Garous, aux jeux de sociétés, entre amis geeks, en famille ... Jouer, quel plaisir. Et dire que certains pensent encore que c'est réservé aux enfants ...
Quelle est la dernière fois qu'on t'a dit que tu étais belle?
Ce matin, par mon petit ami !
Quel don aimerais-tu posséder?
Transplaner, me téléporter ... ou tout simplement [ouais bon tout est relatif] voler. Ne plus perdre de temps dans les transports, ne plus devoir demander aux autres de squatter une place dans leur voiture (bon c'est vrai faut que je passe on permis), voir le monde d'en haut.
Qui aimerais-tu rencontrer?
Alexandre Astier. Je suis absolument fan de Kaamelott [ vous vous en êtes rendu-compte peut être ^^]. Ses dialogues sont taillés au millimètre, ses scènes sont drôles, ses personnages sont fouillés et attachants ... Et puis j'aime bien son jeu d'acteur (et puis il est plutôt bel homme)
"Vive Arthur ! Vive le roi de Bretagne ! Hourra ! "
Ta définition de la chance?
Truc qui vous tombe dessus quand vous l'avez provoqué ... sauf que là c'est pour votre plus grand bien !
Tu as quoi dans tes poches?
Oulà ! Vaste programme ! Allez zou c'est parti pour l'inventaire. Donc dans ma poche gauche du jean, on trouve mon porte-monnaie, en ce moment un mouchoir. Dans la poche droite, se cache ma carte de métro, des pièces de monnaie [je vous ai dit que j'avais un porte-monnaie ?!]. Dans ma petite sacoche accrochée à ma ceinture il y a mon téléphone portable, un stick pour lèvres gercées et un dé de 10.


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 38-

Dans son salon, assise sur son canapé, Krysta sirotait le fond d’une bouteille de vodka trouvée intacte. Elle fêtait seule le grand évènement de la journée. Pourtant, combien de soirées avait-elle pu organiser ici ? Des soirées de rires & de chants qui lui résonnaient encore en tête.
Or, ce soir, personne n’était là pour se réjouir avec elle. Les locaterciens semblaient avoir perdu leur joie de vivre, leur enthousiasme. Même après le bûcher victorieux du jour, personne n’avait vraiment osé exprimer sa joie. Personne n’était venu la remercier non plus. Personne.
& pourtant. Si elle n’avait pas insisté …
Elle tira alors de sa poche intérieure une petite fiole plate, en verre violet. La flasque semblait artisanale & faite sur mesure. Elle la fixa un moment, puis se leva en pensant en elle-même :
« C’est fini. Je n’en aurai plus besoin maintenant. »
Se dirigeant vers l’escalier, elle activa le mécanisme de son passage secret & s’y glissa furtivement. Prenant soin de refermer derrière elle. C’est alors qu’elle entendit un bruissement provenant de l’autre côté de la cloison. Krysta n’était plus seule dans sa maison.
A l’affût dans sa cachette, elle sondait le moindre murmure. Mais le silence régnait. Quand soudain, un souffle chaud, humide & fétide s’infiltra dans une brèche de la porte, manquant de la faire hoqueter. Quelqu’un reniflait à pleins naseaux les odeurs qui émanaient de sa cachette. Puis, la créature disparue comme elle était venue.
Reprenant son souffle, Krysta serra la fiole dans sa main & patienta un cours moment. Prenant son courage à deux mains, elle s’échappa de sa cachette avec une précaution redoublée & se dirigea vers le jardin. Elle longea alors la maison jusqu’à la rue & se cacha derrière la haie lorsqu’elle aperçut ses visiteurs nocturnes au milieu de la rue.
Le cœur battant, elle entreprit de les suivre.
Tout d’abord, ils traversèrent le village. C’était facile de les suivre car ils ne se cachaient même pas des lumières des lanternes. Cependant, Krysta n’en restait pas moins précautionneuse.
Au bout d’un quart d’heure, le détective en herbe semblait avoir était semé. Devait-elle prendre à droite vers chez Jonas ou à gauche en direction de chez Milambar ? Déçue, elle entreprit de faire demi-tour. C’est alors qu’elle aperçu une ombre se faufiler derrière chez Chamaloow. Elle tenta de se cacher à la va-vite. Mais c’était peine perdue, l’ombre l’avait vu & avait pris la fuite. A sa grande surprise, les loups-garous qu’elle suivait lui emboîtaient le pas. Elle n’y comprenait plus rien. Comment avaient-ils fait pour monter la colline & arriver maintenant de la place du village ? Krysta trouva cela étrange, mais peu importe, la filature pouvait reprendre.
Elle suivit les monstres partout où ils allaient. Ils avaient traversé le village une bonne dizaine de fois, par l’est, par l’ouest. Contourné par le nord, par le sud. Mais rien ne s’était passé. Ils n’avaient fait que marcher. S’arrêtant de temps à autres.
La fatigue gagnait maintenant la vieille femme. Derrière l’église, elle commença à se décourager. La nuit avait passé & le jour ne tarderait pas à se lever. Résignée, elle fit demi-tour.
C’est le moment que choisirent les loups-garous pour se jeter sur la pauvre femme.
Dans la pénombre, la surprise fut grande pour Krysta. Elle se retrouva vite projetée au sol & déjà elle sentit s’abattre sur elle des coups de griffes & de crocs. Epuisée & surprise, il était facile pour ses agresseurs de l’immobiliser. Ils prirent alors plaisir à la faire agoniser lentement &, tour à tour, ils se penchèrent sur elle pour planter leurs crocs dans sa chair tendre.
Lorsque le troisième se pencha sur elle, leurs regards se croisèrent. Jusqu’alors agonisante, Krysta ne réagissait plus, mais là, elle avait reconnu son agresseur & la fureur envahie chaque muscle de son corps qui lui restait. D’un geste incontrôlé, elle fracassa de toutes ses forces la fiole qu’elle tenait encore en main contre le visage du monstre qui allait l’achever. Celle-ci se brisa instantanément. Au contact de l’essence qu’elle contenait, la créature se mit à hurler, se redressant sur ses membres inférieurs. Petit à petit, sa face se transformait, reprenant une apparence plus humaine. Ses acolytes regardaient pétrifiés. Ses traits étaient maintenant ceux d’une belle jeune femme, contrastant ainsi avec le reste du corps.
Alors que Krysta rendait l’âme, le monstre continuait à se débattre avec sa tête qui la brûlait, se mutilant lui-même à coups de griffes. Les premiers rayons de soleil apparaissants, ses compères, effrayés & impuissants, s’enfuirent.
Continuant à se débattre avec elle-même, San Seya sentait l’essence dévorer son visage.
Quelques minutes plus tard, deux corps mortifiés gisaient sur le sol.
Une silhouette sortit alors timidement du noir pour s’approcher des deux cadavres. Elle les examina un moment. L’homme avait tout vu de la scène & semblait être encore sous le choc. Tentant de rassembler maladroitement les viscères de Krysta, il finit par se couvrir de sang & de chair au lieu de la sauver comme il l’espérait, sans grands résultats.
Un sourire crispé barrait alors son visage. Puis il se mit à rire … à rire d’un rire convulsif.


*


Murs-murs

Citation:
Je n’aurais qu’une chose à dire : Happy Année à tous et à toutes !


*


En bref:
La fameuse GIGAG de Janabis commence à s’organiser. N’hésitez pas à aller voir le topic pour plus d’information. Vous trouverez une rubrique spéciale concernant cette partie dans votre journal dès le prochain numéro.

Manu recherche des voix pour enregistrer les épisodes de sa parodie des "Loups galeux d’un tierce lieu". Un sujet est ouvert dans le café de la place, ou prenez sans tarder contact avec lui.

L’année 2008 se terminait avec le retour de la chaîne d’amour et de franche camaraderie Gagienne dans les états-civils. On prend sa plus belle plume (ou son plus beau clavier), et on se lance!


Prochaine édition le 15 Janvier 2009



_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 15 Jan 2009, 01:16    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 39 - Edition du 15 Janvier 2009


Le passage en 2009 est déjà derrière nous, mais il paraît qu’on a tout le mois de janvier pour se souhaiter nos meilleurs vœux. Donc si vous avez oublié des amis, n’oubliez pas de vous jeter sur votre téléphone ou votre plus beau stylo pour leur souhaiter la bonne année.
Autre évènement de notre mois de janvier, le début de la GIGAG, première immense partie à 50 joueurs qui va faire couler beaucoup d’encre (et de sang) à Thiercelieux. Le journal participera d’ailleurs à sa façon à cette partie.
Bonne lecture…


*


L’histoire de Gare aux Garous (par Manu)
Deuxième partie


Après vous avoir fait un bref historique du jeu des Loups garous de Thiercelieux, il manque encore une pièce au puzzle qui va nous amener à notre Gag actuel. Et oui, car entre la création de notre jeu préféré et l’existence de GAG, il en est bien sûr passé du temps et des évènements. D’ailleurs, saviez vous que Gag découle en partie d’un autre forum de jeu de loups garous en ligne ? Pour les anciens oui, mais les moins vieux gagiens ? Je vais de ce pas vous narrer brièvement comment nous sommes arrivés à la création de GAG.
Bon tout commence le 30 avril 2004. Un fan du jeu des Loups garous de Thiercelieux se trouve en gros manque de joueurs. En fait il n’a pas dans ses connaissances suffisamment de personnes intéressées par ce type de jeu, et du coup, devinez ? Il est en manque de parties. Lui vient alors la réflexion de comment trouver facilement des joueurs ? Sur le net pardi. Sauf que ce type, et bien, il ne connaît pas le monde du net. Si si, c’est vrai. En fait lorsqu’il découvre le potentiel de ce merveilleux outil, très vite il convoite une adaptation du jeu sur la toile. Bien entendu c’est avec MSN, et notamment son système de forum que l’on appelle le groupe MSN, qu’il créé ce premier support, la première pierre que dits-je, du cyber garou. Le groupe MSN des loups garous est né, son créateur prenant le pseudo de meneurdujeu1. La première partie qui s’y jouera regroupera 6 joueurs, et débutera le 16 mai 2004, après avoir rallié et initié (oui ces joueurs, sauf un, ne connaissaient pas le jeu) quelques intéressés qui y ont trouvé un vrai moment de plaisir. Parmi ces deux joueurs, figuraient Zephirine et Twister, qui ont été les deux piliers du forum. Le groupe a lentement gagné des membres, notamment lors de l’inauguration du deuxième forum officiel du jeu en octobre 2004. Les parties se succédèrent de plus en plus, et certaines autres grandes figures se joignent au groupe : Félia alias Jewl, Werewolf alias Mandrino, Zorélie alias Zorélie, Mrzerofott, ou encore un joueur générateur de grandes analyses, se prénommant Tanguy. Ce dernier, avec un certain HohoSammy, un autre membre du groupe, propose alors un forum d’une nature différente. Un forum plus complexe, utilisant une langue qui pour meneurdujeu1 équivalait à du martien : le phpBB code. Cette proposition a fait l’objet d’un grand débat, parfois assez tendu, mais qui au final à vu le jour. Ainsi, le 12 janvier 2005, le forum GAG est né, à l’initiative de Tanguy et Sammy, suivis par moi-même pour l’administration. Pendant 2 années le groupe MSN et le forum GAG vont fonctionner en partenariat, d’ailleurs, on retrouve beaucoup de membres jouant sur les deux forums, comme Caro, Jonas (qui s’était simplement nommé sur le groupe MSN, Comte de Sinforace) ou Sissi (à qui l’on doit le mur de graffitis, ébauche de la variante mur mur de l’extension nouvelle lune). Puis, le groupe MSN s’épuise, son créateur ayant été absent pendant un moment, le dynamisme est retombé, et au final, GAG reste le plus prestigieux forum sur le marcher du Cyber loup-garou. Voila ainsi le cheminement qui nous a amené aujourd’hui à être nombreux à jouer icelieu, au plus populaire des jeux dans le monde de l’animation et du scoutisme, et à former cette grande famille qu’est GAG.
Je rends la plume et sans doute pour boucler la boucle, vous parlerais prochainement de quelques autres forum de cyber garou assez originaux. Et avant de vous quitter, je vous précise que le naïf petit bonhomme qui découvre le net en 2004 et se trouve un pseudo aussi idiot que meneurdujeu1 …. C’est moi. Alors soyez indulgents, ne vous moquez pas.
Manu

PS : Je tiens à rectifier l’odieuse erreur de ma part sur le numéro précédent : « Bruno Faidutti, même s’il n’est pas considéré comme l’auteur officiel, y voit son nom imprimé sur la boite …» (article L’histoire de Gare aux Garous partie 1 ; paragraphe « la naissance du jeu » ; ligne 6). En fait je ne souhaitais pas dire «sur la boite », mais «sur le livret des règles du jeu ». Mes excuses les plus plates à tous les lecteurs pour cette étourderie.
Anexes :
Lien vers le groupe msn
Lien vers l’annonce de Sammy sur la création de GAG


*


Infos sur les parties
Retrouvez votre rubrique habituelle à partir du 1er février.

*


Retour sur les parties
Partie 33, menée par Tanguy et Jonas
Partie spéciale "Télé-réalité", à 32 joueurs.
Début de la partie: 15 Avril 2007 à 22h54
Fin de la partie: 17 Juin 2007 à 23h08
Victoire du méchant CevieuxfoudeMaurice.


Bienvenue à…
Bacchus, Lemandarin, Linika, Nono85000.

Joyeux anniversaire !!
Tanguy: 4 ans (12 janvier 2009)
Manu: 4 ans (14 janvier 2009)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de Solaris.
De quel schtroumpf te sens-tu le plus proche?

J'ai toujours eu une certaine sympathie pour le Schtroumpf à lunettes (je dois bien être le seul Confus). Toujours l'un des premiers à comprendre qu'un drame se trame, il résoud les problèmes en moralisant à tout va (même si cela s'avère complètement inefficace). J'imagine que j'ai moi-même cette tendance-là. Lorsqu'un problème se présente, ma philosophie, c'est de trouver le responsable, de lui faire la morale en lui rappelant les erreurs qu'il a commises et en déversant mes soucis sur la gueule du pauvre type. Si je me sens tout particulièrement en forme, je tente de régler le problème ensuite. Je sais que c'est complètement idiot, mais c'est plus fort que moi. Rougir

Comment te vois-tu dans 10 ans?

Vendeur d'assurances avec une femme et dix gosses! Heureux De façon plus sérieuse, j'espère être admis dans une bonne université en sciences po (pas dans dix ans, je vous rassure ^^). De là, je me verrais bien travailler à l'étranger, soit en tant que diplomate en Europe ou en Asie, soit à l'ONU, section prévention de conflits et gestion de crises internationales (voir question précédente pour la conduite à adopter en cas de crise majeure Mr Vert rit). Avec un peu de chance, je rencontre une femme belle, intelligente et charismatique, qui me fera tout plein de petits fourbes en puissance.

L'objet dont tu ne te sépares jamais?

Jusqu'à il y a un an, j'avais TOUJOURS ma montre sur moi, et j'avais la manie de fréquemment jeter un coup d'oeil sur le cadran, même si j'avais une horloge droit devant moi. Il m'arrivait même parfois de lire l'heure deux fois en ligne. Depuis, le bracelet s'est cassé, et je suis trop paresseux pour aller le faire réparer. Confus

Qu'est-ce que tu chantes sous la douche?

Primo, je chante comme une cloche. Secundo, je chante fort. Quatro, j'ai oublié le tertio. Quinto, les murs de la salle de bains sont mal insonorisés. Par pur orgueil et amour-propre, j'ai décidé d'épargner à mes voisins le doux son de ma voix mélodieuse qui chante de tout et de rien, généralement des chansons de Coldplay (Viva la Vida, Don't Panic, White Shadows, etc.). Ces temps-ci, j'ai plutôt tendance à répéter mes textes de théâtre.

On inverse les rôles: à toi de me poser une question.

On ré-inverse les rôles: à toi de me poser une question. Seulement maintenant, ce n'est plus décidé au hasard. Si tu ne pouvais garder qu'une seule de tes innombrables questions, laquelle choisirais-tu?

Tu as quoi dans tes poches?

Même si je suis de nature complètement désorganisée et brouillonne, le contenu de mes poches ne varie jamais. Dans la poche avant-gauche, mon portefeuille (généralement bourré de titres de transport ou d'identité en tout genre, et de menue monnaie). Dans la poche avant-droite, mon téléphone. Dans la poche arrière-gauche, mon trousseau de clés. Je n'ai jamais compris pourquoi mes poches sont épargnées du désordre qui règne en maître dans ma chambre et dans tous les sacs et valises que j'aie jamais trimballés. Ça doit venir d'un complexe psychologique quelconque. Tire la langue


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis


-Episode 39-
Le jeune homme riait encore. Même lorsqu’on le découvrit hilare aux côtés des deux corps, il n’avait pas cessé de rire. Couvert de sang, les corps encore chauds de Krysta & San Seya dans les bras, Alexandre divaguait dans sa jubilation.
Les rumeurs naissaient au sein des villageois. Elles se multipliaient, puis grandissaient jusqu’à devenir aussi vraies que la réalité. Les questions que lui posèrent les premiers locaterciens arrivés sur les lieux du drame, les suspicions & les accusations dont il faisait preuve, rien n’y faisait. Il ne s’était pas arrêté un seul instant de rire. Il n’avait même pas tiqué lorsque les menaces tombèrent, ni même lorsqu’on le désigna coupable de ce double meurtre & qu’on l’entraîna vers la place du village. C’est sans donner le moindre signe d’inquiétude quant au sort qui lui était réservé qu’il riait encore … à s’en tordre le cou.
Attaché à la va-vite sur un amas de planches & de cendres, ils l’avaient condamné à mort.
Les flammes commençaient à lécher les pieds du malheureux. Ce n’est qu’à ce moment là qu’il se rendit vraiment compte de ce qui lui arrivait. Son rire se changea rapidement en cris de plaintes, mélange de douleurs & de supplications. Des larmes plein la gorge, il se mit alors à vociférer des allocutions latines incompréhensibles.
Les villageois qui assistaient à l’exécution de la sentence perdaient peu à peu de leur assurance & l’inquiétude grandissait au sein de l’assemblée.
_ Arrêtez ! Arrêtez ! Eteignez ce feu ! Détachez-le ! ordonna Milambar paniqué.
A peine le vieil homme avait-il demandé à le libérer que, sans réfléchir, Boneangles se saisit du couteau attaché à la ceinture de Jewl, sans lui laisser le temps de protester. Dans son élan, Boneangles avait bondit sur le bûcher, traversant les flammes pour rejoindre Alexandre.
Les cordes étaient épaisses & les nœuds étrangement emmêlés. Le couteau, pourtant bien aiguisé, avait du mal à trancher les liens. Les flammes grandissaient & l’angoisse montait chez les locaterciens. Certains suppliaient Boneangles d’abandonner, d’autres criaient de peur & d’autres encore assistaient à la scène sans mot dire, attendant de voir l’issue de l’action.
Dans un dernier coup de rage, Boneangles réussit enfin à trancher les liens qui retenaient Alexandre. Celui-ci ne réagissait quasiment plus. Son libérateur dû le pousser de toutes ses forces pour le faire sortir de là. Il roula dans les flammes avant de tomber à terre, libéré des feux. Ses pieds étaient déjà bien brûlés & le jeune homme se tordait de douleur, si bien qu’il ne fallu pas moins de trois hommes pour le maintenir & permettre à Jonas & à Falcor de lui porter les premiers soins. Derrière lui, Boneangles avait son pantalon qui commençait à s’enflammer mais il fût rapidement secouru par ses amis qui le couvrirent pour étouffer les flammes.
Tout le monde paru soulagé. Sauf Milambar qui s’empressa de sermonner ses voisins :
_ Mais enfin, vous êtes donc tous devenus fous ? Comment avez-vous pu imaginer une seule seconde qu’Alexandre ait pu être l’auteur de ces crimes ?
_ Mais Milambar, toi-même …, commençait à s’offusquer Aste.
_ Oui, je sais j’ai douté aussi, s’excusa le vieil homme. Mais enfin, si on y avait réfléchi un peu plus, il était évident qu’Alexandre avait subi un choc pour réagir de la sorte. Il a du avoir été attaqué cette nuit … ou alors il a vu Krysta en train de … de …
_ De se faire dévorer, conclut Winterspoon.
_ Tout à fait, reprit Milambar. & s’en prendre maintenant à Alexandre est totalement inutile. Il n’est plus que l’ombre de lui-même regardez. Je pense que nous sommes tous plus ou moins en train de céder à la psychose. Mais je vous en pris, gardons notre calme & évitons dorénavant de nous précipiter. San Seya semblait atteinte de ce mal qui apporte tant de malheur à notre village, mais il faut espérer qu’elle était la dernière de ces créatures & que cette histoire est désormais finie. Nous enterrerons les corps dignement cet après-midi. En attendant, que chacun rentre chez soi & reprenne ses esprits.
Quelques villageois s’indignèrent à l’idée d’enterrer San Seya de façon traditionnelle, mais très vite le calme revint & la place se vida, laissant seules les flammes du bûcher continuer à s’élever & à crépiter au centre du village.
Enaëlle rattrapa Mandrino & s’agrippa à son bras.
_ Je peux te parler ? lui demanda t-elle doucement.
Mandrino s’arrêta. Il la regarda un instant, puis l’invita chez lui.


*


Murs-murs
Citation:
Bon anniversaire GAG !


*


Meurtre horrible à Thiercelieux


Un corps mutilé a été découvert à la sortie de Thiercelieux le 10 janvier dernier. La victime, Ade, cuisinier de son état, a été sauvagement agressé par une entité encore inconnue. Des traces découvertes dans la neige autour du cadavre, ainsi que les blessures mortelles ayant causé la mort d’Ade font penser à une attaque de loups-garous. Mais à ce jour, rien de sûr encore.
Une enquête a été ouverte.


*


En bref:
Le 28 février, Manu sera à Thiercelieux pour mettre au point la rencontre locatercienne avec une charmante locatercienne qui accepte de nous accueillir dans son jardin pour l’occasion. Cette rencontre devrait se dérouler au mois de juin. Plus de détails très bientôt.

Prochaine édition le 1er Février 2009



_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 02 Fév 2009, 00:37    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 40 - Edition du 1er Février 2009


2009 est déjà bien engagé. Après les fêtes, notre forum a repris sans problème son rythme de croisière avec ses nouvelles inscriptions, et ses parties qui se suivent mais qui ne se ressemblent pas. Et votre journal, toujours au rendez-vous.
Bonne lecture…


*


L’histoire de Gare aux Garous (par Manu)
Troisième et dernière partie


Sommes-nous seul dans l’univers ? Tel est la question fondamentale que chacun d’entre nous à du se poser. Quand à la réponse, on ne l’a pas encore trouvé. En revanche, il subsiste une certitude : GAG n’est pas le seul forum permettant des partie de cyber garou sur le net. En effet, parmi les milliers voir d’internaute fan du jeu, coexistant sur la toile, il est aisé de deviner que loin de nous, sur d’autres sites, d’autres créatures dévorent, égorgent et saignent sans remord des innocents. Et si parmi les étoiles de notre galaxie nous n’avons pas encore trouvé une forme de vie, nous avons en revanche déjà visité d’autres forums de jeu, que GAG et son ancêtre du groupe MSN. Un bonne partie de ces forum qui sont née, son vite retomber dans l’oublie, mais certain fonctionnent à merveille. Je vais vous présenter quelques un d’entre eux, pour leur réussite mais aussi pour leur originalité (présentation tirée directement du forum officiel)

L'oie rouge : La particularité de ce site est de pouvoir jouer sans maître de jeu. C'est le site qui gère la distribution des rôles, les phases de jours et de nuits ou les votes de façon robotisée. Un forum par village permet à chaque villageois de s'exprimer durant la journée. Chaque phase de jeu (jour/nuit) dure généralement moins de 24 heures, et donne la liberté aux joueurs de venir participer aux forums quand il le désire (propos recueillis par l'administrateur de l'oie rouge).
Administrateur du site : Gevaudan et Sulnok (à confirmer).


La contrée des loups : Le Forum « la contrée des loups » vous propose des parties de loups garous. Mais pas n’importe quelles parties ! Ne vous êtes vous jamais sentis frustrés par le fait de ne pouvoir incarner véritablement le loup qui sommeille en vous ? Ou de ne pouvoir vous servir de l’une des potions que vous aviez fabriqué ? Sur le forum, c’est possible ! Bien sûr, il s’agit ici de jeu en Rôle Play. Vous êtes là pour raconter l’histoire de votre villageois. Vous n’êtes plus vous. Vous êtes lui, ou elle, arrivé dans ce village et vous allez nous raconter comment. Mais vous allez surtout vivre la plus macabre des aventures qu’il ne vous serez jamais arrivé ! Et pour rendre plus vivante cette aventure, vous disposerez aussi du rôle qui vous sera attribué ! Des PNJ (Personnage Non Joueur) représentant les loups et les personnages spéciaux sont à la disposition des joueurs, pour qu’ils les fassent vivre la nuit.
Administrateur du site : Migéon

Un Tchat avec meneur robotisé : Tout comme le forum l’oie rouge, un tchat du genre à notre taverne, serait a même de proposer des parties de loup garou, mais avec un meneur robot. Seulement voila, si le projet à été présenté par un membre sur le forum officiel, il n’a en fait jamais vu le jour. Ou en est-il ? Nous savons qu’il recherche des bonnes âmes doué en informatique pour l’aider dans ce projet. Espérons qu’un jour, cette idée se concrétise enfin.
Investigateur du projet : Neewik.

Le Forum-Garou : Comment ne pas aborder ce forum ? En effet, il s’agit tout simplement du forum officiel du jeu des loups garous de Thiercelieux. Véritable plaque tournante des passionnés de ce jeu, c’est ici que parfois, Hervé Marly fait ses petites annonces. Moins actif que GAG, on y trouve cependant des débats riches autour du jeu. Il est souvent le lieu pour organiser des rencontres par région, discuter de la future extension nouvelle lune, et poser des questions, même les plus simples. Mais en revanche, ce forum n’a pas à vocation de jouer des parties de cyber loups garous. Son support ne le permet de toute façon aucunement.
Administrateur du site : Hervé Marly
Modérateurs : Philippe des palières, Knux, Ticoche, Manu95, Janabis, Osuniev

Voila, pour la dernière partie de mon petit reportage consacré à l’histoire du jeu en général et sur l’internet.



*


Infos sur les parties
Nayrolf, Solaris et Winterspoon ont réussi là où de nombreux barbares ont toujours échoué: ils sont parvenus à détrôner le roi Arthur de Bretagne. Il n’aura fallu à ces ennemis de la couronne qu’une dizaine de jours pour parvenir à leurs fins. La partie 87 de Chamaloow avait transporté ses joueurs dans l’univers de la série "Kaamelott".
A Thiercelieux, les villageois se sont débarrassés de la menace des loups-garous au moyen de joyeux bûchers en moins d’une semaine. La partie 88 menée par Zorélie avait promis un village calme et paisible, il l’est redevenu à présent. Jusqu’à la prochaine invasion! Archange, Franky, Krysta, Lawliet et Wiel sont les derniers survivants au village.

Manu vous a cordialement accueilli à Midgar, cité industrielle futuriste, pour faire revivre le temps de sa partie 89 l’univers du septième épisode de la saga de jeux vidéo "Final Fantasy".
C’est à New York que les joueurs de la partie 90 de Jonas sont partis. Là-bas, le célèbre groupe de "Friends" semble prendre un malin plaisir à éliminer leur entourage. Qui seront les héros de cette nouvelle et inédite saison?

Ceux qui se souviennent avec un plaisir sadique de la partie 16 de Winterspoon seront tout particulièrement heureux de découvrir la 91 qui va offrir au monde occulte une vengeance digne de son meneur. Amateurs de tortures fraîches, soyez au rendez-vous!
A ce jour, Wiel, Méitar et Silas Meyblum sont les prochains meneurs pressentis pour gérer les parties 92, 93 et 94. Grâce à eux, nous voyagerons du village de Thiercelieux à l’univers du jeu de cartes "Magic" en passant par le Londres de Sweeney Todd, le terrifiant barbier meurtrier.

Ils ont survécu en 2009:
Simple Villageois: 4
Loups-garous: 3
Sorcière: 1


*


Retour sur les parties
Partie 34, menée par Mandrino
Partie spéciale "L’histoire sans fin", à 15 joueurs.
Début de la partie: 02 Mai 2007 à 19h49
Fin de la partie: 23 Mai 2007 à 22h36
Victoire des gentils Enaëlle de Saint-Yllène, Hadès, Krysta, CevieuxfoudeMaurice, Milambar, Naheulbeuk et San Seya.

Mandrino a écrit:
Cette partie était mon second menage, et la première fois que je menais dans un univers particulier. Et je me souviens que le thème de L’Histoire sans Fin a été pour moi presque une évidence..!
Je suis un vrai fan du livre de Michaël Ende et du premier film réalisé par Wolfang Petersen, et j’ai vraiment adoré faire revivre et partager à ma façon cet univers qui m’est cher ! Et cette partie a plu à ses joueurs, j’en suis donc d’autant plus fier ! ^^
Je n’ai d’ailleurs pas besoin d’y rejeter un œil pour me souvenir de la façon dont je l’ai travaillée… J’avais découpé ma partie en chapitres, et non pas en jours et nuits… Chacun de mes textes débutait par une lettre par ordre alphabétique, tout comme dans le roman… Bref, j’avais tout fait pour que mes joueurs découvrent ou redécouvrent avec plaisir le Pays Fantastique et ses habitants.. !
Une partie inoubliable !


Bienvenue à…
Merino, Miky32, Louletdu42, MolluskMoon, Alexandra, Loris Cross, Espii, Sharasque.

Joyeux anniversaire !!
Slyunescu: 3 ans (19 janvier 2006)
Gandalf poilu: 3 ans (27 janvier 2006)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de San Seya.
Si tu étais un disque rayé que répéterais-tu?
Moi j'ai besoin d'amouuuuuuuuuuuuuuuuur, des bisous, des câlins j'en veux tous les jouuuuuuuuuuurs!
Quel est l'objet dont tu ne te sépares jamais?
Mon âme. C'est ce qui me tient quand j'agis vu que je n'ai pas de conscience :p!
Quelle est ta chanson préférée?
Toutes les chansons qui ont des textes qui expriment des émotions fortes, qui ont un sens, qui passent le filtre du temps et qui laissent chaque fois une empreinte indélébile.
Quel don aimerais-tu posséder?
Celui de garder mon calme en toute situation!
Des enfants, ou un jour peut-être?
J'en ai déjà mais les prochains je voudrais les faire!
Quel a été ta dernière grosse colère?
Oh, j'en ai relativement souvent alors... J'ai eu quelques coups de gueules ici-même. Après, je me ressaisis. Par contre c'est vrai que je suis rancunière et vengeresse alors...
Ma dernière grosse colère? Quand mes CE2 se sont comportés comme des singes et qu'à cause d'eux j'ai dû priver mes CM2, qui n'avaient rien fait, d'une activité qui leur faisait envie mais que l'on a pas eu le temps de faire puisque j'ai dû faire les gros yeux... (je suis instit et j'ai un double niveau^^)


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 40-
Dans le salon, Mandrino ne disait rien. Il servait tranquillement deux verres de whisky, attendant patiemment qu’Enaëlle lui face part de ses pensées. Ce qui ne tarda pas :
_ Ce n’est pas fini.
_ Qu’est-ce qui n’est pas fini ? l’interrogea son ami.
_ Il y en a toujours parmi nous & j’ai peur. Tu te souviens de ce rêve que je faisais quand j’étais petite ? Celui où je jouais dans ma chambre & …
_ & où nous dansions tous autour de toi & que nous mourrions tous les uns après les autres ? finit Mandrino. Oui, je m’en souviens, mais ça n’a rien à voir …
_ Si, le coupa t-elle. Je le fais toujours ce rêve & avec ce qui se passe en ce moment, c’est de pire en pire. Je n’en dors plus, j’ai atrocement mal à la tête … Il ne se passe plus une minute sans que ces images ne me reviennent en tête. Je vous regarde danser, mais j’ai peur, je veux vous prévenir du danger, mais je n’y arrive pas. Je n’en ai pas la force & je vous regarde tomber les uns après les autres. Je veux fermer les yeux, mais je n’y arrive pas.
Après une courte pose, elle reprit :
_ & je l’ai vu.
_ Qui ça ? … Qui as-tu vu ? Où ? Dans ton rêve ? demanda Mandrino.
_ Non, non, je l’ai vu je te dis. Je l’ai vu !
_ Mais qui ?
Au souvenir de ce qu’elle avait vu, Enaëlle sentait sa gorge se nouer, elle tremblait de tout son corps. Ce n’est qu’après une longue hésitation qu’elle continua :
_ Falcor … Elle était là, hideuse & difforme … elle marchait toute recroquevillée sur elle-même. Des poils sur tout le corps, le visage & ses mains, des griffes ...
_ Falcor ? Mais ce n’est pas possible.
_ Je te jure que si, elle était quasi méconnaissable, mais c’était bien elle, j’en suis sûre.
_ Mais Falcor ne peut pas être de comme ça. Elle est si protectrice avec nous tous, elle a été la première à me réconforter après la mort de mes parents autrefois & elle a guéri tant de villageois. Elle ne peut pas faire ça !
_ Mandrino, il faut que tu me crois ! Oui je sais que ça paraît incroyable, mais je l’ai vu !
_ Mais enfin, tu te rends compte ? … Falcor !
_ Alors tu ne me crois pas toi non plus, fît-elle en s’écartant de lui. Tu crois que je délire c’est ça ? Que je suis bonne pour l’asile ?
Le dégoût & l’incompréhension se lisait sur son visage. Tous les espoirs qu’elle avait placé en Mandrino étaient en train de s’envoler. Alors qu’elle se dirigeait vers la porte, celui-ci la reteint un instant par le bras.
_ Lâches-moi ! cria-t-elle en se défaisant de l’emprise du jeune homme. Je croyais que tu étais venu pour nous débarrasser de ces créatures, mais finalement, tu ne vaux pas mieux que tous les locaterciens réunis … tu n’es qu’un lâche.
Sans attendre de réaction, elle ouvrit la porte & partit en courant.
_ Enaëlle ! … Enaëlle ! cria-t-il pour la rappeler… mais celle-ci ne se retourna pas.
Mandrino avait le visage fermé. Il plongea sa tête entre ses mains. Puis se décontracta en les croisant sur sa nuque. Il poussa une grande expiration & s’affala sur un fauteuil.
Il avait besoin de faire le point.
Enaëlle avait raison, il était revenu pour se venger mais qu’avait-il fait pour ça depuis son arrivée ? Rien. Il s’était laissé aveugler par ses sentiments oubliant ce pourquoi il était revenu. Il avait pourtant tout son courage pour lui & il était encore bien décidé à se venger. Mais alors pourquoi n’avait-il rien fait ? Pourquoi au lieu de s’investir dans sa quête de vengeance, il n’avait d’yeux que pour elle ? Comment avait-elle fait pour occuper à tel point son esprit ?
& cette description de Falcor … Urashima devrait pouvoir l’aider à y voir plus clair. Mais pouvait-il lui faire confiance ? Bien sûr. Il n’avait pas le choix de toutes façons. A moins de faire confiance à Enaëlle. Il lui devait bien ça, après tout ce qu’elle avait vécu, en partie par sa faute. Toutes ses questions se bousculaient dans sa tête. A tel point que les yeux fermés, il finit par s’endormir.


*


Murs-murs
Rien sur le mur aujourd’hui…

*


Nouvelles morts à Thiercelieux.


L’enquête se poursuit concernant la mort d’Ade, le 10 janvier dernier. Les locaterciens désiraient un coupable, peu leur importait visiblement l’absence de preuves contre lui. Sur le bûcher monté sur la place du village a péri Milambar, une dizaine de jours après le premier meurtre.
Milambar, ermite connu de tous mais visiblement peu apprécié par la communauté, s’est avéré une victime innocente de la vindicte populaire.
Mais rien n’apaise la faim du loup-garou qui ne fait que commencer à semer la terreur dans notre village. Le 23 janvier, c’est Bixive, sympathique paysan et éleveur bovin, qui a perdu la vie dans une attaque violente et sanguinaire. Preuve de l’humour noir des loups-garous, son corps mutilé a été découvert là où le bûcher était installé quelques jours auparavant.
L’enquête ne fait que commencer.


*


En bref:
Le 28 février, Manu sera à Thiercelieux pour mettre au point la rencontre locatercienne avec une charmante locatercienne qui accepte de nous accueillir dans son jardin pour l’occasion. Cette rencontre devrait se dérouler au mois de juin. Plus de détails très bientôt.

La date de la prochaine rencontre parisienne de Gare aux Garous a été décidée : il s’agira du week-end du 18 et 19 avril 2009. Plus de détails dans quelques semaines.

La première saga tout en sons des loups-garous de Thiercelieux sera bientôt disponible grâce au travail de Manu, Lagloye, et d’autres membres du forum qui ont prêté leur voix pour l’occasion.

Janabis vous donne rendez-vous à la Janade du 30 avril au 4 mai 2009 pour un week-end de jeux et de délires sur le modèle de la précédente rencontre qu’il a organisée au printemps 2008. Tous les détails et la liste d’inscription encore ouverte dans le sujet adéquat du café de la place.


Prochaine édition le 15 Février 2009



Affiche du film "The Wolf Man" de George Waggner, datant de 1941

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 17 Fév 2009, 03:04    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 41 - Edition du 15 Février 2009


Il y a quelques jours, dans une boutique spécialisée de jeux, je n’ai pas pu m’empêcher de faire de la pub pour notre jeu préféré à une petite mamie qui cherchait un cadeau pour ses jumeaux de petits-fils qui allaient fêter leur 20 ans (oui, une grand-mère, bien souvent, se transforme en vrai moulin à paroles. Essayez, vous verrez). Elle est repartie avec les deux boîtes du jeu.
Bonne lecture…


*


Le bouc émissaire


Un bouc émissaire est une personne sur laquelle on fait retomber tous les torts, toutes les responsabilités. Cette personne est alors exclue du groupe, au sens propre ou figuré, parfois punie ou condamnée. La personne qui est choisie ne l’est pas forcément pour avoir partagé le comportement punissable du reste du groupe, elle peut être une victime expiatoire choisie pour d’autres raisons.

Lorsqu’on envoie un émissaire en mission auprès de quelqu’un d’autre, c’est assez rarement un bouc ; tout au plus un pigeon voyageur, si on tient vraiment à envoyer un animal, mais le bouc vole beaucoup plus bas (sauf s’il est envoyé avec une catapulte) et nettement moins discrètement ; sans compter que son sens de l’orientation est un peu moins performant. Alors pourquoi cette expression ?

Il est un phénomène social très répandu qui fait que, de tous temps (et encore aujourd’hui), lorsque des manifestations d’origine inexpliquée ou un fléau quelconque (autrefois considéré comme un châtiment divin) provoquent des dérangements importants au sein d’une communauté, ses membres cherchent parmi eux un responsable, une victime expiatoire. C’est le fameux bouc émissaire.

Cette appellation est d’origine religieuse.
L’expiation est une cérémonie religieuse destinée à effacer la souillure, les péchés que l’homme a pu commettre. Et cet homme-là n’a rien trouvé de mieux, sur une idée prétendument soufflée par Dieu à Moïse, que de faire porter cette souillure par un bouc que le prêtre, par imposition des mains et autres imprécations, chargeait symboliquement de tous les péchés avant de l’envoyer dans le désert à la rencontre d’Azazel (antique démon que les anciens Hébreux croyaient habiter le désert).
Et l’homme, ainsi dé-péché, pouvait alors se dépêcher de replonger à nouveau dans le péché.

L’appellation de ce bouc vient du latin ecclésiastique "caper emissarius" signifiant "le bouc envoyé, lâché".

Et ailleurs ?
"Der Sündenbock" en Allemagne étant littéralement "le bouc qui porte tous les péchés".
Le "chivo expiatorio" argentin signifie "bouc expiatoire".
Et en Espagne, "una cabeza de turco" étant la "tête de turc".

source @ expressio.fr


*


Infos sur les parties
Article prévu chaque 1er du mois.

*


Retour sur les parties
Partie 35, menée par Gandalf poilu
Partie spéciale "Les Schtroumpfs", à 25 joueurs.
Début de la partie : 21 Mai 2007 à 21h27
Fin de la partie : 12 Juillet 2007 à 20h25
Victoire des gentils Hadès, sSerenity, Superdéo et Naheulbeuk.


Bienvenue à…
Lima, Didi, Bene!, The_badger, Poulpy, Pierre56, Rodegeure, Brossard56, Bartholomé, Heathen Naudhiz, Guilhem.

Joyeux anniversaire !!
Pas d’anniversaire aujourd’hui.

*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de Manu.
Tu es qui, en trois mots et un verbe?
Attentionné (dans la généralité soucieux des autres), bavard, calme, rigoler. Du moins je pense que c’est ce que diraient les gens qui me connaissent
De quoi te nourris-tu de préférence?
J’ai bien envie de dire d’amour et d’eau fraiche, mais pour l’instant chez moi c’est la disette en amour (l’eau fraiche j’arrive à me démerder. Donc je me contente de chocolats, kebab de temps à autre au travail, et d’une alimentation parfois équilibré parfois moins, sans oublier un peu de nourriture spirituelle quand même.
Que te répète ou te répétait tout le temps ta maman?
Bosse à l’école … j’ai suivis ses précieux conseil dès que je suis devenu salarier.
Des enfants, ou un jour peut-être?
Je suis l’heureux éducateur d’une « classe » de 15 gosses, chaque année, pour le plus grand bonheur de tous. Mais hélas, je ne suis le papa d’aucun. Mais un jour, si dieu, la nature, le destin, l’alignement de mars et venus avec Andromède, et ma future femme que je n’ai pas encore rencontrée, le veulent bien, ce serait une grande joie pour moi d’avoir un ou plusieurs enfants (pour des nuits courtes et cauchemardesques aussi, mais c’est un détail)
Gare aux garous et toi?
Une histoire d’amitié, une petite famille, et en tant que l’un des premiers admin, c’est aussi un peu mon bébé. Et non, je ne fait pas de grossesse nerveuse.
Tu as quoi dans tes poches?
En ce moment même ou j’écris … rien. Mais quand je me déplace j’ai en général dans mon manteau : ma carte orange, mon portable, ma carte agent ville de paris, un paquet de mouchoir, mes clé de chez moi et parfois de mon boulot, mes gants, un peu d’argent pour mes repas, et une carte téléphonique (au cas où j’ai oublié de recharger mon portable pendant 3 mois). De temps en temps on y trouve aussi des petits jouets et quelques chouchous ramassés par mes soins dans la cour du jardin d’enfant, dont j’ignore l’identité du propriétaire, et que par flemme et étourderie, je n’ai pas déposé dans la petite boite des objets trouvés.


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 41-
_ Tu vois, disait Gandalf en tirant sur sa pipe. Depuis que Renard est mort, mon échiquier n’a pas bougé d’un poil. Notre dernière partie restera inachevée. C’est vraiment bête parce qu’en plus, pour une fois, il n’était pas loin de me battre … A croire qu’il n’était pas né pour vaincre.
Asté écoutait silencieusement Gandalf déverser son trop plein d’amertume entre deux verres d’alcool & quelques bouffées de pipe. Voilà maintenant une bonne heure qu’il l’écoutait.
_ Mais mourir comme il est mort, reprit-il accoudé au comptoir. Je trouve ça dégueulasse ! Je n’arrête pas d’y penser & je dis que c’est bien fait pour Killaman & sSerenity. C’est de leur faute … D’ailleurs, c’est de leur faute à tous. Ils devraient tous mourir, tout ceux qui l’ont frappés. Ils devraient tous mourir … & Renard méritait mieux comme mort.
Depuis la mort de son ami, Gandalf se faisait bien plus rare dans les rues de Thiercelieux. Les quelques discussions qu’il entamait avec d’autres locaterciens ressemblaient très vite à des monologues sur le "cher passé". Ce soir-là, c’est le jeune tavernier qui lui prêtait son oreille. Pas réellement attentif, mais compatissant toutefois.
_ Tu vois, disait-il encore. Quand j’étais jeune, ça ne serait pas arrivé. Non, jamais … On n’aurait jamais osé frapper quelqu’un comme ils l’ont fait. Même une simple gifle, on aurait eu trop peur de la donner, parce qu’en retour, si un ancien du village venait à l’apprendre, on aurait tellement reçu de coups de pieds au cul qu’on n’aurait pas pu s’asseoir pendant une semaine. C’était dur & sévère, oui. Mais c’était juste. Aujourd’hui, les jeunes pourraient voler, frapper, violer ou même tuer qu’on les laisserait faire sans rien dire.
_ Qu’est-ce qu’on laisserait faire ? demanda Urashima en entrant dans la taverne.
_ Ah ! Tu tombes bien toi ! s’exclama Gandalf. Quand est-ce que vous allez nous les pendre ces vauriens ?
_ Pourquoi devrait-on pendre des gens ? répondit le vieil homme en saluant Asté de la main.
_ Parce qu’ils ont tué Renard ! Voilà pourquoi !
_ Mais sSerenity & Killaman ont déjà payé pour leurs crimes. On ne peut pas tous les accuser d’avoir tué Renard. Deux coupables, ça ne te suffit pas ? Regarde : Alexandre l’avait frappé & on sait aujourd’hui qu’il est innocent & qu’il n’était pas conscient de son acte.
_ Innocent ? Foutaises, oui ! s’emporta Gandalf. Ces loups-garous sont des demeurés incapables de réfléchir. S’ils l’avaient fait ne serait-ce qu’une demi seconde, ils ne se seraient jamais trahis en frappant Renard comme ils l’ont fait & aujourd’hui, on leur galoperait encore après. De plus, quand on regarde à qui ils s’en prennent la nuit, c’est totalement incohérent & débile & le seul demeuré que je connaisse ici, c’est "ton petit" Alexandre !
_ Arrête Gandalf, le coupa Urashima. Tu sais aussi bien que moi qu’Alexandre est innocent dans cette histoire.
Gandalf soupira d’exaspération. Il aurait voulu lui répondre & exprimer le fond de sa pensée, mais aucun mot ne lui venait plus.
_ Asté ! interpella le vieil homme. Sers nous un dernier verre & on va rentrer ensuite.
Puis, posant sa main sur le dos de Gandalf, il tenta de l’apaiser :
_ Allez, ne t’en fais pas. On finira bien par leur faire payer leurs crimes. On pense d’ailleurs en avoir démasqué un autre … le dernier j’espère. C’est toujours difficile de suspecter ceux … & celles qu’on aime. Mais il le faut pourtant. Il en va de notre survie.
La tristesse se lisait sur son visage, mais il lui fallait garder la tête froide & rester lucide. Une fois leur dernier verre avalé, ils prirent tout deux congé d’Asté qui les salua rapidement & s’empressa de fermer à double tour derrière eux.
Devant l’entrée de la taverne, Gandalf marqua une pause. Urashima, qui s’était avancé, se retourna & l’appela :
_ Allez Gandalf ! Vas te coucher maintenant. Il se fait tard.
_ Vas-y toi, répondit-il. Moi je les attends.
_ Fait pas l’idiot & rentre chez toi ...
_ Je les attends.
Urashima le fixa un moment. Il était debout, droit, sur la plus haute marche de la taverne & semblait déterminé, le regard fixé dans le vide. Le vieil homme finit par ne pas insister & lâcha un faible « comme tu voudras », avant de s’en retourner chez lui.
Emmitouflé dans sa capeline noire, la démarche pressée, serrant les poings & tournant la tête à droite & à gauche, il traversa la place. En passant devant la maison de Renard-Gourmand, il regarda machinalement en direction de la taverne : Gandalf n’était plus là.


*


Murs-murs
Citation:
La saint valentin ?
En voila une fête que je n’aime pas spécialement.
1) trop commerciale, bon faut bien se faire des thunes sur le dos des braves gens mais bon
2) Une fête qui rappelle bien à ceux qui sont célibataires qu’ils sont …. tout seul (oui gros bobo)
3) comme si c’était l’unique jour ou l’ont pouvait dire à une personne qu’on l’aime
Bref vu que c’était hier, je me contenterais de souhaiter une bonne fête de St Claude à tous les célibataires de GAG, car aujourd’hui c’est la st Claude, et à tous les Claude de GAG aussi. Pas de chocolats en forme de cœur ou de rose en forme de fleurs, mais juste un sourire, qui vaux bien moins en euro, mais qui vaux bien plus en affection.


*


L’enquête piétine


Actuellement, Thiercelieux vit au rythme des meurtres et des bûchers, les premiers terrifiants, les seconds inutiles. Un peu moins de la moitié des locaterciens s’est exprimée par vote le 2 février dernier, lors du bûcher pendant lequel tous espéraient voir la tranquillité revenir au village. Mais ce fut encore une erreur. Spirou est mort, mais n’était pas le loup-garou tant recherché et craint. Et à la tombée de la nuit, la créature toujours en vie parmi nous a fait de Mandrino, l’un des plus anciens habitants de Thiercelieux, sa troisième victime.
Et alors que la population féminine s’était absentée pour partir cueillir des plantes probablement utiles pour la chasse au loup-garou, les hommes restés au village ont décidé de mettre en place un nouveau bûcher, et les votes ont décidé de leur nouvelle victime : Devilish. Ce jeune locatercien est connu de tous comme étant le gentil idiot du village, mais les hommes en avaient décidé ainsi. Heureusement que nos chères locaterciennes sont intervenues pour empêcher la mort d’un nouvel innocent.
On ignore toujours la véritable identité du meurtrier terrifiant qui accumule les victimes locaterciennes.


*


En bref :
Le 28 février, Manu sera à Thiercelieux pour mettre au point la rencontre locatercienne avec une charmante locatercienne qui accepte de nous accueillir dans son jardin pour l’occasion. Cette rencontre devrait se dérouler au mois de juin. Plus de détails très bientôt.

La date de la prochaine rencontre parisienne de Gare aux Garous a été décidée : il s’agira du week-end du 18 et 19 avril 2009. Plus de détails dans quelques semaines.

La première saga tout en sons des loups-garous de Thiercelieux sera bientôt disponible grâce au travail de Manu, Lagloye, et d’autres membres du forum qui ont prêté leur voix pour l’occasion.

Janabis vous donne rendez-vous à la Janade du 30 avril au 4 mai 2009 pour un week-end de jeux et de délires sur le modèle de la précédente rencontre qu’il a organisée au printemps 2008. Tous les détails et la liste d’inscription encore ouverte dans le sujet adéquat du café de la place.

Une rencontre sur Toulon a été proposée par Gartux. Vous pouvez réagir à sa proposition dans le sujet adéquat dans le sujet des rencontres hors-Paris.

Prochaine édition le 1er Mars 2009




_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Le Locatercien Toutes les heures sont au format France heure d'été -- GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
subRed style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com