Gare aux Garous ! Index du Forum Gare aux Garous !
Votre mission : survivre aux autres...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des habitants de ThiercelieuxListe des habitants de Thiercelieux   Groupes d'habitantsGroupes d'habitants   S'enregistrerS'enregistrer 
 Galerie  GradesGrades  IdentitéIdentité   S'identifier pour vérifier ses missivesS'identifier pour vérifier ses missives   S'identifierS'identifier 
Gare aux Garous ! Index du Forum

Le Locatercien - Mars / Avril / Juin 2009

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Le Locatercien
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 02 Mar 2009, 01:22    Sujet du message: Le Locatercien - Mars / Avril / Juin 2009 Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 42 - Edition du 1er Mars 2009


Les beaux jours arrivent, même si on a encore du mal à s’en rendre compte. Et avec les beaux jours vont se multiplier les rencontres gagiennes, entre Toulouse, Paris, Thiercelieux, et peut-être d’autres. Que tous les amateurs de rencontres IRL soient très attentifs, ce serait dommage de rater les rencontres de l’année dont on parlera encore dans 20 ans.
Bonne lecture…


*


En direct de Thiercelieux
par Manu


Le ciel est bleu, le soleil vif, et en ce début d’après midi du 28 février 2009, me voila dans ma voiture, accompagné de Gaël et naheulbleuk, en direction de Thiercelieux. A l’ordre du jour, une rencontre avec la locatercrienne qui nous accueillera pour le week end camping dans notre hameau bien aimé. Oui qui nous accueillera, puisque cette fois c’est confirmé. En experts, nous avons pu voir le terrain ou nous pourrons planter nos tentes, et bien entendu avons discuté avec ceux qui nous prêtent généreusement ce terrain, Ingrid son époux et leur deux enfants. La surface est grande, le terrain plat, et nous avons imaginée un ciel étoilé à perte de vue. Sur le plan pratique, possibilité de faire un feu de camps assez grand (l’emplacement y est déjà fait) quand aux sanitaires, dame nature sera notre grande amie. Un abri pour jouer pouvant accueillir une trentaine de personnes est à notre disposition, si jamais les intempéries nous surprenaient. Des habitants vont sans doute se greffer à nos parties de loup-garou et seront bien entendu les bienvenues. Au cour de nos discutions, les transports on été évoquée. Il existe des bus pour venir à la Ferté gaucher, des bus partant de Marne la vallée Choisy (Disneyland) ou de Coulommiers, les deux gare les plus proches. Mais nous vous recommandons le covoiturage, puisque il est possible de garer environs 8 voitures à Thiercelieux. Pour ceux qui n’auront pas d’autres choix que les transports en commun, nous pourrons toujours faire une navette pour les chercher (ou alors louer des vélibs). Enfin sur l’organisation, deux dates sont possible : le 6 et le 7 juin 2009 et le 13 et 14 juin. Un nouveau sondage va être lancé pendant 15 jours, puis, nous ouvrirons les inscriptions à une limite de 30 personnes. Le programme de ce pèlerinage n’a pas encore été bien établis, mais déjà je peux affirmer que s’y ferons :
- une visite guidée par moi-même du hameau
- Une partie claire de lune (avec bougie et feu de camps) la nuit, lorsque la forêt s’endort
- Des grillades

Avant de vous quitter, je souhaite toutefois vous sensibiliser sur un point. Ingrid et sa famille nous offrent de bon cœur, la possibilité de réaliser ce pèlerinage. Leur générosité est aussi grande que la sagesse de l’ancien, aussi, je pense qu’il est tout naturel que nous leur offrirons un petit cadeau en remerciement pour leur accueil. Ainsi, pour ceux qui sont volontaire, je vais créer une quête, qui se fera par un système de promesse de don. Sur la liste des inscriptions, les gagiens pourront ainsi s’engager à faire don de la somme qu’ils souhaitent, et s’ils préfèrent ne pas diffuser leur promesse en public, m’enverront un mp avec cette promesse. Les fonds récoltés me permettront d’acheter ainsi de quoi remercier nos hôtes.

C’était Manu95


IMAGE bientôt de retour
Le futur terrain de jeu et de camping[/center]

*


Infos sur les parties
Ils étaient quatre, puis par un grand renfort, ils furent six quand arriva la victoire finale des Turks. Manu a vu sa partie 89 "Final Fantasy 7" gagnée par Osuniev, Krysta, Zorélie, sSerenity, Lisou et CevieuxfoudeMaurice, les méchants qui se sont offert un perfect en une dizaine de jours. Félicitations à eux.
Et ça doit être une mode, car les méchants de la partie 90 "Friends" de Jonas ont aussi gagné la partie tous ensemble. En 9 jours, les 5 Friends, à l’exception du musicien Ross, sortent vainqueur de la partie. Bravo à Linika, Narcisse, Winterspoon, Ysengrain et Zorélie.
Sur la partie 91 menée par Winterspoon, le mal a lui aussi vaincu des seigneurs qui tentaient d’œuvrer pour le bien. Ceux qui croyaient encore que le bien finit toujours par triompher ont vu leur espoir couler comme leur sang. Mandrino, Naheulbeuk et Osuniev ont pris leur revanche sur la partie 16. Bravo à eux.

A cause de Wiel, Thiercelieux se voit de nouveau envahir par une horde de loups-garous affamés et meurtriers. Les villageois de la partie 92 parviendront-ils à libérer le village de cette menace ? Rien n’est moins sûr.
Bienvenue à Fleet Street, quartier londonien où la légende raconte qu’un barbier assassinait ses clients dont la viande était ensuite servie dans de délicieux pâtés. Une légende ? Pas si sûr. Suivez Méitar et sa partie 93 dans l’univers de "Sweeney Todd" qui vient tout juste de commencer.
Vous êtes de ceux qui ont passé des heures à jouer aux cartes "Magic" ? Alors vous êtes sûrement de ceux qui vont passer des heures à traquer Nihilithes, Onis, ou autres créatures effrayantes de la partie 94 menée par Silas Meyblum. Bon courage à vous.

Solaris, Xénossan et Nayrolf vont mener respectivement les parties 95, 96, et 97. Zelda, Dragon Ball et les Simpson seront les héros de ces prochaines parties.

Ils ont survécu en 2009 :
Loups-garous : 14
Simple villageois : 4
Sorcière : 1
Voleur : 1
Enfant-loup : 1


*


Retour sur les parties
Partie 36, menée par San Seya
Partie spéciale "La petite maison dans la prairie", à 14 joueurs.
Début de la partie : 30 Mai 2007 à 19h03
Fin de la partie : 21 Juin 2007 à 22h04
Victoire de la méchante Enaëlle de Saint Yllène.


Joyeux anniversaire !!
San Seya : 3 ans (26 février 2006)
Jnst : 2 ans (21 février 2007)
Milambar : 2 ans (21 février 2007)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard.
Désolé, je ne peux pas vous offrir les réponses d’un gagien aujourd’hui. Rendez-vous au prochain numéro.


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 42-
Janabis s’excuse de ne pas pouvoir fournir son épisode pour ce numéro du Locatercien. Rendez-vous au prochain numéro.


*


Murs-murs
Rien sur le mur aujourd’hui.

*


Nouvelle victime

Le corps mutilé et découpé en morceaux de Devilish a été découvert à Thiercelieux, au matin du 20 février dernier. Il avait pourtant échappé au bûcher populaire grâce à l’intervention des locaterciennes qui avaient eu pitié de lui. Les loups-garous qui ont hurlé cette nuit-là n’ont pas eu les mêmes égards pour lui. Notre idiot du village a perdu la vie, et de nouvelles victimes seront bientôt à déplorer, à moins de trouver l’identité secrète de ces créatures démoniaques. Un nouveau bûcher est prévu dans les jours à venir.


*


En bref :
La date de la prochaine rencontre parisienne de Gare aux Garous a été décidée : il s’agira du week-end du 18 et 19 avril 2009. Plus de détails dans quelques semaines.

La première saga tout en sons des loups-garous de Thiercelieux sera bientôt disponible grâce au travail de Manu, Lagloye, et d’autres membres du forum qui ont prêté leur voix pour l’occasion.

Janabis vous donne rendez-vous à la Janade du 30 avril au 4 mai 2009 pour un week-end de jeux et de délires sur le modèle de la précédente rencontre qu’il a organisée au printemps 2008. Tous les détails et la liste d’inscription encore ouverte dans le sujet adéquat du café de la place.

Une rencontre sur Toulon a été proposée par Gartux. Vous pouvez réagir à sa proposition dans le sujet adéquat dans le sujet des rencontres hors-Paris.


Prochaine édition le 15 Mars 2009


IMAGE bientôt de retour
Annonce immobilière
Attention ceci n’est pas du tout une blague ou une fiction mais bien la réalité. Plusieurs logements sont à vendre à Thiercelieux, dont deux jolies maisons. Ceux qui aiment la campagne, et par-dessus tout ce petit hameau, vous pouvez ainsi trouver votre bonheur. Mais la ou la situation devient très attirante, c’est que parmi ces maisons à vendre, figure celle où a vécu Philippe des Palières. Intéressés, manifestez-vous.

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.


Dernière édition par Perry White le 15 Juin 2009, 00:40; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 15 Mar 2009, 22:52    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 43 - Edition du 15 Mars 2009


Plus qu’un mois avant la sixième rencontre Gag à Paris, le parc et le restaurant semblent choisis, et le soleil commence à revenir sérieusement à Thiercelieux. Autant de bonnes nouvelles qui vont nous permettre de faire une entrée souriante dans le printemps.
Bonne lecture…


*


Le joueur de flûte de Hamelin


Cette légende naît en 1284, en Allemagne, alors que la petite ville de Hamelin est infestée de rats, au grand désespoir de ses habitants et de son maire. Un jour, un joueur de flûte se présente comme étant un exterminateur de rats. Habillé d’un long manteau multicolore, il propose de débarrasser la ville des rats, moyennant finances. Le maire et les habitants de la ville acceptèrent sa proposition avec joie.
L’homme sort sa flûte et à peine se met-il à jouer que les rats sortent des maisons, enchantés par cette musique. Il les entraîne ainsi en dehors de la ville, jusqu’au Weser, dans lequel ils plongent en masse et se noient. Sa tâche accomplie, l’homme retourne à la ville toucher son salaire mais les bourgeois refusent de le payer. Le flûtiste quitta la ville, le cœur plein d’amertume.
Il y revint cependant le 26 juin, sous les traits d’un chasseur à l’allure effrayante, portant un chapeau rouge et étrange. Pendant que tout le monde était à l’église, il sortit sa flûte de nouveau et commença à jouer dans les ruelles de la ville. Mais cette fois, ce sont les enfants qui arrivent en courant, ensorcelés par sa musique. Il les conduisit par la porte de l’est en constituant de jouer, et ils allèrent jusqu’à la montagne Koppelberg, où il disparut avec eux à jamais.
Seuls deux enfants revinrent, car ils étaient attardés en chemin. L’un d’eux étant aveugle ne put montrer où les enfants étaient, l’autre étant muet ne put dire un seul mot. Un petit garçon étant revenu chercher sa redingote échappa lui aussi au malheur. Certains dirent que les enfants avaient été conduits à une grotte d’où ils ressortirent dans la région de Siebenbuergen. Selon la légende, ce jour-là, 130 enfants disparurent ainsi à jamais.

Réalité ou fantaisie ?
La légende du joueur de flûte de Hamelin, histoire enfantine bien connue, a été immortalisée par le poète anglais Robert Browling. Il faut pardonner aux touristes qui visitent Hameln (son véritable nom en allemand) de croire que ce récit est une réalité historique. En effet, deux maisons du XVIe siècle portent des inscriptions rappelant l’enlèvement des enfants du 26 juin 1284, et la légende est régulièrement présentée dans la ville. Dans une certaine rue, même, la Bungenstrasse (qui serait le chemin emprunté par les petits ensorcelés), aucune musique n’est autorisée de peur de courroucer à nouveau le joueur de flûte. Et, jusqu’au XIXe siècle, deux croix se dressaient sur la montagne pour marquer l’endroit où les enfants disparurent.
Cependant, selon les rémoignages écrits, il y aurait là une certaine confusion. Le plus ancien témoignage, qui remonte à 1450, ne relate que la disparition de 130 enfants. Ce n’est qu’au XVIe siècle que la chronique mentionne le joueur de flûte comme charmeur de rats. Selon des récits plus tardifs du XVIIe siècle, la date fatidique serait le 22 juillet 1376.
Bien que la différence jette le doute sur l’authenticité de l’histoire, le fait même qu’elle soit rapportée avec une telle précision porte à croire que la légende a un fond de vérité.
Ce n’est certes ni la première ni la seule de son genre. Des récits remarquablement similaires se retrouvent dans le folklore de toute l’Europe et du Moyen-Orient. Mais contrairement aux autres contes similaires, celui de Hamelin donne des dates précises, quoique contradictoires.

Les échos d’une tragédie
De nos jours, nombreux sont ceux pour qui la date de 1284 évoque la « croisade des enfants ». En 1212, lors d’une malheureuse tentative pour libérer la terre sainte de l’emprise musulmane, cette « croisade » passe par Hamelin et fait très probablement des recrues. D’innombrables enfants mourront au cours du long et difficile voyage, et aucun n’en reviendra.
Une autre théorie rattache cette même date à la mort d’un grand nombre de jeunes Hamelinois à la bataille de Sedemunde, à la suite d’une querelle locale en 1260. L’un ou l’autre de ces évènements est peut-être à l’origine de la première version du récit.
Au XIVe siècle, un désastre bien pire va s’abattre sur Hamelin. La Mort Noire (la peste bubonique) fait rage en Europe dès 1345 et jusqu’à la fin des années 1360. Elle est apportées par des rats infestés de puces qui meurent par la maladie. Les puces passent alors aux humains, qui meurent à leur tour. C’est un enchaînement semblable à celui de la légende. Ces souvenirs confus de la Mort Noire expliquerait la date la plus tardive de certains témoignages écrits.
Des souvenirs d’une autre maladie sont peut-être enfouis dans ce récit. L’on rapporte que les enfants s’en allaient vers la mort en dansant. Il s’agit là peut-être d’une description symbolique des pitoyables bandes de victimes de la danse de Saint Guy qui parcouraient les campagnes au Moyen-Age. La musique des flûtes devait, croyait-on, calmer les spasmes musculaires incontrôlables dont les victimes étaient affligées.

Vérité et folklore
En fait, la légende du joueur de flûte est probablement un amalgame étrange de réalité et de mythe. Le récit original dut prendre de l’importance pour les gens de la ville à mesure que leurs enfants disparaissaient pour une raison ou pour une autre.
Au XIVe siècle, la peste était souvent considérée comme une punition divine infligée à une humanité pécheresse, aisni qu’en témoigne la dure justice poétique de la légende. Cette croyance, ainsi que le schéma des symptômes de la Mort Noire, l’histoire locale du siècle précédent et d’autres contes étranges à propos de mystérieux enchanteurs d’animaux, se sont peut-être mêlés dans l’imagination des générations successives pour créer le conte actuel.


source @ dark-stories.com


*


Infos sur les parties
Rendez-vous le 1er avril.

*


Retour sur les parties
Partie 37, menée par Titof et Osuniev
Partie classique Communauté des Hameaux, à 30 joueurs.
Début de la partie : 10 Juin 2007 à 17h43
Fin de la partie : 08 juillet 2007 à 21h57
Victoire des loups-garous Gandalf, Sissi, Rose-Marie, Libertin et CevieuxfoudeMaurice.


Joyeux anniversaire !!
Caro : 3 ans (02 mars 2006)
Jewl : 3 ans (09 mars 2006)
Pwill : 1 an (12 mars 2008)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Les réponses de Sissi seront très certainement disponibles d'ici peu.

*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 42-
Au matin, le temps faisait grise mine. Le ciel était couvert & les nuages laissaient présager pour la fin de journée de grosses averses. Dans l’esprit de Titof, ses pensées aussi étaient obscurcies.
Comme souvent, il allait rejoindre ses amis au camp sportif pour discuter ou s’entraîner. Mais ces derniers temps, certains d’entre eux se faisaient rares.
Arrivé chez Boneangles, il fut soulagé de voir que Jnst & Maurice étaient déjà là. Après quelques salutations d’usages, les quatre amis se dirigèrent vers le camp sportif.
Peu loquaces, ils avaient tous en tête les évènements des journées précédentes.
_ Alexandre ne vient pas ? questionna au hasard Titof.
_ Non … non, répondit Boneangles évasif. Il ne se sentait pas très bien hier soir.
Continuant leur chemin, ils finirent par arriver sur le bord du terrain.
Peu enthousiastes à s’entraîner, les quatre amis restèrent un moment silencieux, debout, à attendre un éventuel événement quelconque qui les sortirait de la gêne qu’ils avaient. L’idée que Killaman & sSerenity aient pu être des monstres les avaient déjà bouleversée, mais maintenant, ils ne pouvaient s’empêcher de penser qu’il pouvait y en avoir d’autres parmi eux & il se sentaient coupables, ne serait-ce que d’y penser. Cette gêne, ils l’avaient tout les quatre.
_ Vous pensez qu’il y en a encore parmi nous ? hasarda Titof, brisant encore une fois le silence.
Tous auraient voulu répondre que non, mais personne n’osa révéler ses véritables pensées.
Ne pouvant plus rester sans rien faire, Titof proposa d’aller courir pour s’échauffer. Il retira sa veste & parti sans attendre. Ses trois camarades le regardèrent s’éloigner un moment. Puis d’un commun accord, ils tombèrent leur vestes & s’élancèrent à sa suite.
S’approchant du sous-bois, ils s’y engouffrèrent par un sentier qu’ils avaient l’habitude d’emprunter. Devant le chemin qui menait chez Lawicca, ils tournèrent machinalement la tête pour voir s’ils l’apercevaient. Mais aucun signe de vie.
Continuant leur route, ils arrivèrent près de la hutte de Falcor. Quand soudain, les arrêtant sur place, ils se firent interpeller. Quelques secondes plus tard, Falcor arrivait à leur hauteur.
_ Qu’est-ce que vous venez faire ici ?! les interrogea-t-elle. Allez voir ailleurs si j’y suis.
Stupéfaits, les garçons se regardèrent, ne sachant que répondre. Ce chemin ils le prenaient presque tout les jours sans jamais avoir eu de problème. Or, aujourd’hui, la propriétaire des lieux ne semblaient pas d’humeur & c’est avec une serpe qu’elle tenait en main qu’elle les obligea à rebrousser chemin.
Les garçons ne se firent pas prier, mais au lieu de retourner sur leurs pas, il coupèrent sur leur gauche à travers bois pour reprendre le chemin qui mène chez Enaëlle & Caro.
Alors qu’ils s’enfonçaient dans la forêt, des bruissements de pas se firent entendre face à eux. Mais rien de visible. Ralentissant la course, le groupe tendit l’oreille pour tenter de repérer & reconnaître le bruit. Cette fois, cela venait de sur leur gauche, mais ils ne reconnaissaient pas le bruit. Continuant toujours d’avancer, Boneangles sentit tout d’un coup sa jambe se perdre dans le vide. Aussitôt le garçon se retrouva au fond d’un trou. La surprise & la douleur laissèrent rapidement place à la frayeur lorsque le jeune homme reprit ses esprits & constata qu’il n’était pas seul dans le trou.
A ses côtés, à peine recouvert de terre, gisait un cadavre méconnaissable.
Le corps tiède suintait encore de son sang. Il lui manquait quelques bouts de chairs & une de ses jambes avait été totalement décharnée.
Dans la précipitation & poussant des cris d’horreurs, Boneangles réussit maladroitement à ressortir de ce trou. Abasourdis, ses amis regardaient le fond du trou la bouche bée. Un dernier regard au fond du trou & sans attendre plus longtemps, ils se mirent à courir à toutes jambes vers le village. Il fallait avertir le village.
Ce n’était pas fini.


*


Le silence est d’or


Il nous envoûtait de sa musique, douce et magnifique malgré les controverses. Souvenez-vous, il y a plusieurs semaines de cela, Silas Meyblum était accusé d’avoir envoûté plusieurs habitants de Thiercelieux pour d’obscures raisons. Rien n’avait été alors prouvé et les crimes nocturnes qui ensanglantent depuis notre village ont fait de l’ombre à cette affaire étrange.
Maintenant, cela n’a plus d’importance, Silas Meyblum a été la victime des villageois. Il a été mené au bûcher le 04 mars, et est mort dans les flammes.
Peu de temps après, le 09 mars, nous avons découvert le corps sans vie et déchiqueté d’Osuniev, agriculteur de son état. Le village a donc été à nouveau frappé par la mort affreuse de l’un de nos concitoyens.
Cela faisait plusieurs jours que nous n’avions pas de nouvelle d’Enaëlle de Saint-Yllène, jeune fille qui avait fait le choix de vivre dans une petite maison reculée. Elle sera morte seule, pour des raisons encore inexplicables.
L’enquête est toujours en cours pour trouver la horde de loups-garous qui menacent la paix du village.


*


En bref :
Rendez-vous le 18 avril dans le 15e arrondissement de Paris pour la sixième rencontre Gare aux garous. Le parc finalement choisi est le parc André Citroën. Plus de détails dans le sujet en question.

La première saga tout en sons des loups-garous de Thiercelieux sera bientôt disponible grâce au travail de Manu, Lagloye, et d’autres membres du forum qui ont prêté leur voix pour l’occasion.

Janabis vous donne rendez-vous à la Janade du 30 avril au 4 mai 2009 pour un week-end de jeux et de délires sur le modèle de la précédente rencontre qu’il a organisée au printemps 2008. Tous les détails et la liste d’inscription encore ouverte dans le sujet adéquat du café de la place.

Une rencontre sur Toulon a été proposée par Gartux. Vous pouvez réagir à sa proposition dans le sujet adéquat dans le sujet des rencontres hors-Paris.

Prochaine édition le 1er avril 2009



_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 30 Mar 2009, 23:48    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 44 - Edition du 1er Avril 2009


Avril, son printemps, sa rencontre parisienne, ses parties endiablées sous le soleil de la capitale. Le proverbe dit "en avril, ne te découvre pas d’un fil". Concernant les chanceux de la prochaine rencontre, même en cas de vent frais, les joyeux bûchers devraient réchauffer tout le monde. Sinon, ils serviront toujours à caraméliser des chamalows !
J’ai un peu d’avance sur la date de publication habituelle, mais je serai absent quelques jours, donc c’est toujours mieux que beaucoup de retard.
Bonne lecture…


*





*


Infos sur les parties
Grâce aux joueurs de la partie 92 de Wiel, Thiercelieux n’a plus rien à craindre de la menace des loups-garous. Cette partie a connu de nombreux coups de gueule, et sa meneuse n’a visiblement pas toujours apprécié la façon dont certains ont joué. L’absence de debrief m’empêche d’ailleurs de féliciter les gagnants de la partie.
Sweeney Todd, le barbier meurtrier de Fleet Street, n’a pas réussi à mener à bien sa vengeance. Méitar a mené sa partie 93 dans l’univers du dernier film de Tim Burton et a fait revivre à sa manière la fin du barbier diabolique. Ade/Devilish, Osuniev, Efirtell et Alexandra sont sortis vainqueurs de cette partie sanglante.

Votre deck est-il assez puissant pour sortir vainqueur de la partie 94 de Silas Meyblum ? Les amateurs du jeu "Magic" connaissent de nombreuses déconvenues, et ils seront bien peu nombreux à sortir vivants de cette partie de cartes d’un genre nouveau. Bonne continuation à eux.
La partie de Solaris a lancé Link et ses compagnons de la saga Zelda à l’aventure de la partie 95. L’écran game-over s’affichera-t-il pour eux ou pour l’armée des loups-garous pixelisés ? Réponse très bientôt.

La partie 96 de Xénossan est sur le point de commencer. Elle amènera ses joueurs dans l’univers de la série Dragon Ball. Bonne chasse aux boules de cristal à tous.
Nayrolf va nous ouvrir les portes de Springfield avec sa partie spéciale "Simpson", Jacques va réveiller l’ange noir de Gotham City alias Batman, et Mandrino va nous offrir un nouvel épisode de sa série sur les films d’horreur. Ils seront les meneurs des prochaines parties.


*


Retour sur les parties
Partie 38, menée par sSerenity
Partie double-je dans une clinique psychiatrique, à 15 joueurs.
Début de la partie : 17 Juin 2007 à 19h37
Fin de la partie : 08 juillet 2007 à 19h38
Victoire des loups-garous CevieuxfoudeMaurice, Narcisse, Sissi, Tanguy et Winterspoon.

sSerenity a écrit:
Après être arrivé à la partie 33, je me suis retrouvé rapidement proposé au rôle de meneur, seulement quatre parties après, et je regrette d'avoir mené si rapidement ! Je me basais uniquement sur mes impressions de loup-garou en vrai, et pas assez adapté pour le forum.

La partie a été plutôt aisée pour les loups, en plus des joueurs d'expérience ou très fourbes, et les gentils se sont empêtrés entre la malchance et les erreurs. On commence par un Cupidon qui amoureuse deux gentils, un sans-pouvoir et l'ancien/salvateur. Les loups étant à l'abri d'une trahison.

La voyante voit un loup au premier tour, mais celle-ci a un peu trop parlé sur MSN si vous voyez ce que je veux dire, elle se fait direct couicer. On évince Gandalf pour une phrase en langue étrangère, et évidemment, seuls les gentils ont voté contre lui.

On continue. Bien sur le salvateur/ancien ne se fait toujours pas attaqué, ni son amoureux salvaté, et les méchants tuent le berger qui venaient de voir DEUX loups. Génial. Puis on élimine Gael, encore les innocents qui s'entretuent, et qui ôtent en plus, le droit de vote à ses amoureux gentils.

La suite vous la connaissez, c'est un carnage pour les loups qui recrutent un enfant et tuent les amoureux au bûcher, donc plus aucun pouvoir. Et en plus une sorcière qui n'a jamais pu réellement utiliser une seule de ses potions

Bravo quand même à mes loups qui se sont admirablement bien débrouillés ! Bravo donc à CevieuxfoudeMaurice, Narcisse, Sissi, Tanguy et Winterspoon.

J'ai très envie de remener une partie double Je, mais ne vous inquiétez pas, elle sera très équilibrée celle là !


Joyeux anniversaire !!
Sissi : 4 ans (28 mars 2005)
Morpion : 3 ans (26 mars 2006)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de Sissi.
T'es-tu déjà senti ridicule?
Très souvent... Surtout quand je fais des gaffes, des maladresses : je pense avoir une parole sympa et en fait c'est une vacherie, sans m'en rendre compte ! [et cela arrive très très souvent]... Généralement, je cherche un trou de souris pour m'y fourrer... ou alors j'essaye de me justifier et c'est encore pire, je m'enfonce !!!
De quel Schtroumpf te sens-tu le plus proche?
Schtroumpf farceur je pense... Ado, j'étais toujours partante pour les blagues style humour potache ou les paris stupides : "pas chiche de finir le verre en moins d'1 minute", "pas chiche de tirer la chasse d'eau [du WC déjà bouché...]" ...en colo, à l'école, etc, etc...
Si tu pouvais reprendre n'importe quel rôle au cinéma, ce serait lequel?
Sissi imperatrice ? Malbrouk, le chien de 30 millions d'amis ? Gavroche des Misérables ? Un pointe de plusieurs rôles, je pense...
Quel a été ton dernier rêve nocturne?
Je ne sais plus, c'est ultra dur de s'en souvenir, les bribes de souvenirs s'estompent très rapidement. Je dors peu (beaucoup d'interruption de sommeil en ce moment...) mais rêve beaucoup, ca c'est sur.
C'est la fin du monde dans cinq minutes, qu'est-ce que tu fais?
Je prends avec moi mes 3 enfants et je les serre très fort contre moi.
Quel don aimerais-tu posséder?
J'aimerais avoir le don de pouvoir lire les pensées des autres... C'est à la fois très tentant, mais terriblement angoissant... Rien que de penser que quelqu'un pourrait lire mes pensées, j'en ai la chair de poule !!! Mais je trouverais cela extrèmement puissant ! C'est tellement complexe le cerveau humain !


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 43-

Episode à venir


*


Nouvelles erreurs


L’enquête piétine dans la recherche des loups qui terrorisent depuis plusieurs semaines maintenant les habitants de Thiercelieux. Et les erreurs se multiplient sans cesse sur le bûcher. Le 19 mars dernier, une locatercienne a fait les frais de cette justice impitoyable. Krysta, voyante de son état, a été choisie par vote pour mourir sur le bûcher. Partent avec elle des informations capitales qui manqueront sans nul doute aux survivants.

*


En bref :
Rendez-vous le 18 avril dans le 15e arrondissement de Paris pour la sixième rencontre Gare aux garous. Le parc finalement choisi est le parc André Citroën. Plus de détails dans le sujet en question.

La première saga tout en sons des loups-garous de Thiercelieux est enfin disponible grâce au travail de Manu, Lagloye, et d’autres membres du forum qui ont prêté leur voix pour l’occasion. Tout se passe ici.

Janabis vous donne rendez-vous à la Janade du 30 avril au 4 mai 2009 pour un week-end de jeux et de délires sur le modèle de la précédente rencontre qu’il a organisée au printemps 2008. Tous les détails et la liste d’inscription encore ouverte dans le sujet adéquat du café de la place.

Une rencontre sur Toulon a été proposée par Gartux. Vous pouvez réagir à sa proposition dans le sujet adéquat dans le sujet des rencontres hors-Paris.

MissK vous propose un printemps du loup-garou, avec des parties en soirée sur MSN et dans notre taverne. Ca se passe ici.

Prochaine édition le 15 avril 2009



_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 17 Avr 2009, 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 45 - Edition du 15 Avril 2009


Nous y voilà enfin. Ce 18 avril, vous serez nombreux à vous retrouver au parc André Citroën pour la sixième rencontre officielle parisienne de Gare aux garous. Chacun en reviendra avec d’excellents souvenirs plein la tête et un "Gag blues" désormais légendaire et si réel.
Et moi ? Je serai un peu parmi vous, soyez-en sûr.
Bonne lecture…


*


Le secret Perry White


Perry White, c’est moi.
Inscrit le 30 mai 2007, je suis depuis le rédacteur en chef du petit journal de Thiercelieux que vous découvrez deux fois par mois depuis le 1er juin 2007.
Et tout de suite, beaucoup ont compris que Perry White n’était autre qu’un autre membre du forum qui se cachait derrière ce second pseudo pour publier le journal. J’estimais effectivement qu’il s’agissait là de la meilleure façon de publier un journal en gardant une certaine neutralité. En effet, autant mon alter-ego peut avoir ses amitiés ou inimitiés, avoir des avis tranchés sur certains sujets, autant Perry White se devait de mettre tout le monde sur un pied d’égalité et de laisser ses avis tranchés au placard. Ce que j’espère avoir réussi à faire.

Et bien sûr, depuis bientôt deux ans, une question reste en suspens : qui est ce Perry White ?
Et mes deux identités ont entendu toutes sortes de réponses, parfois très étranges.
Et aujourd’hui, voilà ce que je vous propose : enquêter sur ma véritable identité.

N’hésitez pas, lâchez-vous. A votre avis, qui est Perry White ? Attention, ce n’est pas uniquement un nom que je veux, mais des preuves. Accusez, et apportez des preuves de ce que vous avancez. Et qui sait ? Peut-être que le secret de Perry White sera bientôt dévoilé à tous.
Envoyez-moi vos réponses par mp, vous avez jusqu’au 1er juin, date anniversaire des deux ans du journal.


*


Infos sur les parties
Rendez-vous le 1er mai.

*


Retour sur les parties
Partie 39, menée par Krysta
Partie "Dune", à 16 joueurs.
Début de la partie : 02 Juillet 2007 à 21h44
Fin de la partie : 21 juillet 2007 à 22h46
Victoire des loups-garous Winterspoon et Jnst.

Krysta a écrit:
ah là là là là là
La partie Dune...
Je crois que c'est celle que j'ai préféré mener... peut être parce que je venais a peine de fermer le dernier bouquin de la série quand je l'ai mise en place...

Pauvre Gaël, qui a bien sondé (harkonen, traitre...) et qui n'a rien pu faire contre les villageois...
Jnst et Winter.... Mes victorieux... Et quel duo s'il vous plait...

Un petit soucis de menage au moment du recrutement du traitre mais bon, ça n'a rien changé au plaisir de la partie je pense...

Là aussi, j'ai tremblé, sourit, soupiré de soulagement en même temps que mes joueurs...

J'ai bien aimé aussi la petite rencontre de puriste lors du postage des personnage qui délibéraient afin de savoir si Yueh était ou non un vrai traitre...

J'ai adoré cette partie, mais c'est quand même grace aux joueurs... Merci donc à
Bibou
Caro
Cenedra
Enaëlle de saint Yllène
Gaël
Hades
Jnst
Lisou
Maeglin
Mandrino
Milambar
Naindejardin
Narcisse
Sissi
Winterspoon
Ysengrain

Peut être plus tard, une partie "enfants de dune"... Clin d'oeil


Joyeux anniversaire !!
CevieuxfoudeMaurice : 2 ans (4 avril 2007)
sSerenity : 2 ans (6 avril 2007)


*


Six questions à…
Une liste de 60 questions, seulement 6 choisies au hasard. Voici les réponses de Boneangles.
Que te répète ou te répétait tout le temps ta maman?
Et bien, je me prend la tête depuis trois jours pour trouver, mais je suis incapable de me souvenir de toutes les belles choses que j'ai pu entendre.. Mais en ce moment, c'est surtout "Fais attention à toi", alors, comme je suis un bon fils et ben je fais attention !
Qui aimerais-tu rencontrer ?
Oulàlà, alors y'en a beaucoup... Mais heu.. Perry White, pourquoi pas ? Ange
Qu'est-ce qui t'énerve?
Les gens parfois.. Mais très rarement, c'est un privilège de pouvoir se vanter d'enerver quelqu'un, alors je ne gueule pas sur tout le monde ^^ Histoire de laisser une exclusivité aux rares privilégiés !
As-tu des cicatrices intéressantes?
Ouiiiiii ! Aux coins des yeux, pour montrer que je suis un homme fort et courageux ! Heureux
Qu'est-ce que tu chantes sous la douche?
Eh bien, ça depend de mon humeur et du temps que j'ai ! Ca passe par Dido and Aeneas, à Zazie, en passant par Lynda Lemay.. Bref, c'est trèèès varié
Quel est ton mot préféré?
Sans doute.. Merveilleux


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 43-
Avec le temps, Jonas s’était habitué à ne pas recevoir beaucoup de visite.
Hélas, bien qu’il aurait aimé accueillir plus souvent du monde chez lui - entre autre pour parler de son association - depuis quelques jours, il se serait bien contenté de ses vieilles habitudes solitaires. A chaque fois, sans exceptions, qu’il avait ouvert la porte, c’était pour entendre son visiteur du moment lui annoncer une mauvaise nouvelle. Une très mauvaise nouvelle.
La visite de ce matin-là ne dérogeait pas à cette nouvelle règle. Règle dont il se serait bien passé. Asté était venu le prévenir des évènements de la matinée.
_ Attends-moi là deux secondes, je m’habille & je te suis, dit-il en toute hâte en laissant le tavernier seul sur le pas de la porte.
Une bonne douzaine de minutes plus tard, Jonas revint à la porte, prêt à suivre son visiteur. Celui-ci n’avait finalement pas attendu aussi longtemps & avait rapidement fait demi-tour pour retrouver les autres villageois en plein débat. Tout en grommelant un juron, Jonas ferma à double tour la porte de son manoir & s’engouffra dans le sentier qui menait au village.
Arrivé sur la place centrale, pas un chat en vue.
« Il doivent déjà être sur les lieux » pensa-t-il.
Vingt minutes plus tard, le praticien constata en effet, que tout le village, à l’exception d’Alexandre, était rassemblé dans les bois autour du trou dans lequel gisait le cadavre. Son identification venait d’être faite & déjà les discussions allaient bon train.
Plusieurs noms avaient été évoqués dont celui de Falcor. Les quatre garçons avaient expliqué comment ils l’avaient croisé juste avant de tomber dans le trou & comment ils avaient été surpris par son comportement. Celle-ci écoutait, hébétée, tournant la tête de droite à gauche.
De retour, Asté avait ensuite raconté brièvement sa fin de soirée avec Urashima & Gandalf. Ce dernier confirmant alors son récit, précisant toutefois qu’ils s’étaient séparés devant la taverne & qu’il était rentré directement chez lui. Concernant leur discussion, il ajouta :
_ Comme je lui disais que je voulais venger la mort de Renard-Gourmand, il m’avait confié qu’il avait une grande confiance en moi & qu’il voulait que je l’aide à traquer « celle » qu’il pensait être la dernière « loup-garou ». Même qu’il disait en être très peiné.
Très vite quelques regards se tournèrent vers Falcor qui, sentant la suspicion se poser sur elle, s’en prit à Gandalf en l’interpellant :
_ Salaud ! Tu vas me le payer !
_ Mais enfin, ça n’a aucun sens, s’interposa Osuniev pour tenter de maîtriser la situation. On connaît tous bien Falcor & on sait tout aussi bien qu’elle ne peut pas commettre un acte aussi odieux ! Ca ne peut être qu’un coup monté pour nous faire croire en la culpabilité de la personne la plus innocente à mes yeux.
_ Je ne crois pas au coup monté Osuniev, répliqua Mandrino qui s’était enfin décidé à prendre les choses en main. Si tel était le cas, notre meurtrier n’aurait certainement pas pris la peine d’essayer d’enterrer au petit jour sa victime dans les bois. Il l’aurait plutôt laissé agoniser chez elle ou aux alentours du village comme les autres. Malheureusement pour lui … ou elle, pensa-t-il plus juste de préciser, nos jeunes amis l’ont visiblement contrarié dans son action.
_ Ce qui tendrait à penser que notre coupable voulait nous cacher la mort d’Urashima & non pas nous mettre sur une fausse piste, conclu Tanguy. J’aurai tendance à dire que sa mort peut probablement avoir des choses intéressantes à nous révéler. Très intéressantes même.
Chacun y alla alors de son commentaire, mais très vite Osuniev relança le débat :
_ Non ! Ca y est, j’ai compris, s’exclama-t-il. En réalité, ce sont eux les coupables fit-il en désignant les quatre jeunes qui avaient découverts le cadavre. Ils veulent nous faire croire qu’on voulait enterrer le cadavre près de chez Falcor pour qu’on l’accuse mais que, par le plus grand des hasards, ils sont tombés dessus, l’interrompant dans son acte. Ils étaient copains avec sSerenity & Killaman. C’est une génération maudite je vous dis ! Il faut les brûler vifs !
Les quatre garçons étaient stupéfaits.
_ Non mais ça ne va pas !? s’emporta Boneangles. Faut te faire soigner mon vieux ! Tu veux y tomber toi dans le trou peut-être !?
Les remarques & les prises à parties fusèrent alors de toutes parts.
_ Décidemment, la « Taupe » m’étonnera toujours, siffla Winterspoon. Il fait fort. Très fort.
Sentant que la tension montait & que certains étaient prêts à en venir aux mains, Milambar, aidé de Mandrino, calma les esprits & proposa de rentrer au village pour enterrer dignement Urashima & reprendre ensuite ce qui allait, semble-t-il, devenir le procès de Falcor.

-Episode 44-
Mandrino se recueillait un dernier instant sur la tombe de son vieil ami Urashima. Devant la grille du cimetière, Osuniev l’attendait en piétinant d’impatience. Lorsqu’il s’approcha enfin de la sortie, le vieil homme s’empressa de l’accoster.
_ Non mais Mandrino, tu ne peux pas laisser faire ça ! dit-il à mi-voix. C’est ridicule ! Tu ne te rends pas compte que tu es en train d’accuser Falcor ? Après tout ce qu’elle a fait pour le village … & si moi j’avais laissé le père Antoine me soigner lorsque je me suis blessé & qu’elle n’avait pas été là, ce n’est pas un œil que j’aurai perdu, mais la tête entière ! Enfin Mandrino, tu n’es pas sérieux !?
_ Je sais bien que c’est difficile à croire Osuniev, répondit le jeune homme. Mais pourtant, beaucoup de choses l’accusent.
_ Quoi !? Tu penses que parce qu’elle a eu un comportement un peu étrange & que Urashima a été assassiné & retrouvé près de chez elle à moitié enterré, ça fait beaucoup pour l’accuser ? Tu veux rire !? Moi je te dis que ça sent le coup monté de tes petits camarades.
_ Ecoute, fais-moi confiance. Nous en avions discuté avec Urashima & nous en étions déjà arrivés à cette même conclusion. C’était, pour lui aussi, difficile à accepter, mais il l’a fait. De plus, le fait que cette nuit il ait été attaqué me conforte dans cette idée … J’en suis sûr Osuniev.
_ Sûr de quoi ? demanda le vieux borgne dubitatif. & puis pourquoi tu es revenu hein ? Tu veux finir ce que tu as commencé ? Tu veux nous renvoyer tous au trou les uns après les autres ?
_ Tu sais bien que c’est faux. D’ailleurs, ce n’est pas moi qui décide. On a pris le risque de condamner sSerenity & Killaman, on a eu raison, on s’est hélas trompé pour Caro. Mais aujourd’hui, je pense qu’il faut encore prendre un risque & ce sera au village tout entier de décider, pas à moi seul, ni à toi. A nous tous.
Chemin faisant, ils arrivèrent à la « Pleine Lune ». Les débats avaient déjà repris.
Tanguy, en tant qu’homme très pragmatique, finissait d’expliquer la façon dont allait se dérouler la suite des débats.
_ Donc, une fois que chacun de nous aura donné son avis sur la question, Asté vous distribuera un bout de papier & nous pourrons voter pour condamner la personne que l’on croira coupable du crime de cette nuit … Falcor ou quelqu’un d’autre. Si toutefois certains seraient encore indécis, je ne saurai trop leur conseiller de suivre la majorité ou même de voter blanc.
_ Ola ! intervint Jonas en s’approchant du comptoir devant lequel se tenait Tanguy. N’essaye pas d’orienter les débats, veux-tu ? Chacun votera comme il le sent, un point c’est tout.
Ce que Tanguy accepta diplomatiquement.
Maurice, Jnst, Titof & Boneangles se remirent alors de concert à évoquer les évènements de leur matinée, tout en continuant d’interroger Falcor & de la montrer du doigt.
Celle-ci ne répondait pas & montrait simplement un air offusqué. C’est Osuniev qui vint à son secours pour répondre aux accusations & élaborer de nouvelles théories. Après quelques minutes, plus personnes n’osait donner son avis. La crainte de voir le vieux borgne répliquer avec une théorie qui viserait à faire accuser celui qui oserait s’exprimer. Au final, c’est Osuniev qui monopolisait la parole, si tant est que la moitié du village se voyait suspecter.
Pour couper court à ce débat qui semblait n’emmener à rien, Mandrino proposa de passer directement au vote, prétextant le fait que l’heure avançait.
Une petite heure seulement avant le coucher du soleil, le résultat fut sans appel : Falcor était condamnée avec onze voix contre elle. Asté quant à lui reçu trois voix, Gandalf une, ainsi que Boneangles & Osuniev qui, celui-ci fou de colère, quitta la taverne en claquant la porte. Le reste étant des votes nuls ou blancs.
Nul n’osa exprimer de réaction & lorsque Jnst, Maurice & Gandalf s’approchèrent pour la conduire à la chambre de torture au fond du cimetière, celle-ci n’opposa aucune résistance.
Cependant, les injures ne finirent pas de sortir de sa bouche & c’est l’esprit préoccupé par ses derniers mots que la plupart des villageois regagnèrent leur maison.


*


En bref :
Rendez-vous le 18 avril dans le 15e arrondissement de Paris pour la sixième rencontre Gare aux garous. Le parc finalement choisi est le parc André Citroën. Plus de détails dans le sujet en question.

La première saga tout en sons des loups-garous de Thiercelieux est enfin disponible grâce au travail de Manu, Lagloye, et d’autres membres du forum qui ont prêté leur voix pour l’occasion. Tout se passe ici.

Janabis vous donne rendez-vous à la Janade du 30 avril au 4 mai 2009 pour un week-end de jeux et de délires sur le modèle de la précédente rencontre qu’il a organisée au printemps 2008. Tous les détails et la liste d’inscription encore ouverte dans le sujet adéquat du café de la place.

Une rencontre sur Toulon a été proposée par Gartux. Vous pouvez réagir à sa proposition dans le sujet adéquat dans le sujet des rencontres hors-Paris.


Prochaine édition le 1er mai 2009



Perry White dans la série "Lois et Clark"

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 04 Juin 2009, 23:06    Sujet du message: Répondre en citant

Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 45-
Cette nuit-là ne devait pas être comme les autres.
Le ciel s’était obscurci & le vent, soufflant une légère bise, s’était levé doucement. Malgré tout, Jonas enfila sa veste & son pardessus & s’engagea dans le petit sentier qui menait au village. Sur la place centrale, le médecin s’arrêta un instant. La plupart des maisons avaient encore les lumières allumées. Pourtant, le silence régnait, laissant seul le vent siffler son chant glacial.
Une impression de mouvement, un ressenti le fit alors se retourner. Il plissa les yeux & tendit l’oreille, mais rien. Personne à l’horizon. Les mains de Jonas se crispèrent légèrement. Le vent soufflait plus fort & son souffle résonnait maintenant dans sa tête. Le clapotis de la pluie qui commençait à tomber s’accorda au vent pour rythmer son chant.
Prenant une grande inspiration, il allait reprendre son inspection des rues du village, lorsqu’une silhouette sortit de l’obscurité, passa devant chez Gandalf & se glissa dans un recoin sombre entre deux maisons. Les battements de cœur de Jonas s’accélérèrent. Le rythme de la pluie aussi. Lentement il s’avança vers le point sombre qu’il ne quittait plus des yeux. Quand soudain, un bruit fort & clair résonna dans la nuit. Le praticien sursauta, la silhouette profita de la diversion pour sortir de sa cachette, sauter sur le rebord d’une fenêtre, agripper le balcon au-dessus &, d’un mouvement leste, se hisser dessus & enjamber la balustrade. En quelques mouvements, l’ombre furtive avait disparue sur le toit.
Rapidement, Jonas comprit qu’il ne servait à rien de tenter de le suivre & se précipita vers l’église d’où le bruit lui avait semblé provenir. Arrivé devant l’édifice religieux, il ne vit rien. C’est un râle qui le poussa à continuer vers le cimetière.
Contre le muret, à moitié allongé dans une position étrange, Osuniev se tenait la tête à deux mains. Tout naturellement, le médecin commença à lui porter secours.
_ Qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? questionna-t-il en lui examinant la tête.
_ C’est cette satané murette qui est trop haute, gronda le vieil homme. La grille est fermée, alors j’ai essayé de l’ouvrir avec cette barre de fer. Mais rien à faire. Alors j’ai essayé d’escalader la murette … seulement, il faut croire que ce n’est plus de mon âge & avec la pluie, j’ai glissé, j’ai tout lâché, je suis tombé là & la barre m’est tombée sur la tête.
_ Mais que faisais-tu ici à escalader le muret à cette heure-ci ? demanda Jonas médusé.
_ Sauver Falcor pardi ! répondit Osuniev comme ci cela semblait évident. Je ne peux pas la laisser se faire torturer comme ça !
_ Enfin Osuniev, c’est ridicule. Falcor a été jugée, le village l’a condamné. Si tu la sauves, & je doute que tu y arrives, les autres vont vous traquer & vous n’irez pas bien loin. Falcor sera rejugée, recondamnée & exécutée … toi avec ! C’est ça que tu veux ?
Dépité, le vieux borgne baissa la tête, laissant échapper un soupir d’exaspération.
Au même moment, les cloches de l’église se mettaient à sonner les douze coups de minuit.
_ C’est fini, dit Jonas en levant la tête vers le clocher. Rentre chez toi maintenant.
Raccompagnant le vieillard chez lui, Jonas décida d’en faire autant. La pluie s’était calmée, mais il était maintenant trempé. De plus, il lui semblait que rien n’arriverait cette nuit-là.
Cette impression, il l’avait eu depuis qu’il était sorti de chez lui.
Ce n’est qu’en rentrant chez lui que cette impression disparue.
Quelqu’un était venu chez lui pendant son absence … Quelqu’un qui ne lui voulait probablement pas du bien jugea-t-il. L’idée lui vint alors que le loup-garou aurait peut-être voulu l’attaquer, mais que son escapade nocturne avait posé problème à son visiteur. Mais en ce cas, se seraient-ils trompés pour Falcor ? A cette pensée, sa vue se troubla. Le remord de n’avoir pas été plus convaincant dans sa défense le gagna & il se repassa le film de la journée dans sa tête pour réfléchir à quel moment il aurait pu porter la preuve de son innocence.
Debout dans le vestibule, Jonas était encore perdu dans ses pensées. Un courant d’air glacial l’en sorti. Le danger s’approchait. Il le sentait. Sans plus attendre, il se dirigea vers son bureau & s’enferma à double tour. Poussant le secrétaire dans un coin, il alluma une bougie qu’il déposa au centre de la pièce, sur le tapis. La bougie dégageait une odeur agréable mais qui ne ressemblait à aucun parfum connu dans le pays. Assis en tailleur, les yeux fermés, le praticien commença à réciter quelques vers. Des bruits résonnèrent dans le hall, lui restait impassible & continuait ses incantations. Les bruits s’approchèrent de la porte, Jonas ouvrit grand les yeux, fixant le vide par delà la flamme de la bougie. Il étendit les mains au dessus de celle-ci & prononça trois mots dans une langue étrangère. Les bruits cessèrent mystérieusement.
Aux premiers rayons de soleil, Jonas cessa de parler. Il laissa son corps basculer en arrière. Allongé sur le tapis de son bureau, il s’endormi.

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 15 Juin 2009, 00:40    Sujet du message: Répondre en citant

Le Locatercien
Le journal local de Thiercelieux

Numéro 46 - Edition du 15 juin 2009


Le Locatercien fait donc son grand retour, après plus d’un mois d’absence. C’était peut-être le temps qui fallait pour se renouveler, ou pour retrouver une vraie place sur le forum.
Le 1er juin, le journal a eu 2 ans. Je ne sais pas si nous fêterons ensemble ses 3 ans, mais pour l’instant le Locatercien est là avec quelques nouveautés.
Bonne lecture…


*


Les rencontres Gag


Au début, si les Gagiens ne se connaissaient pas irl, ils avaient peu de chance de se rencontrer un jour. Les liens entre membres se limitaient aux relations internet.
Et puis le 26 avril 2006, Tanguy a la brillante idée de proposer aux Gagiens une rencontre en vrai à Paris :

Tanguy a écrit:
Ce serait l'occasion de faire connaissance, de jouer tous ensemble au loup-garou en vrai, et finalement de rendre ce forum encore plus convivial qu'il ne l'est actuellement.

Idée brillante, et qui intéressera une quinzaine de joueurs. Et ensuite, rien n’empêchera plus les Gagiens de se voir, de se revoir, et de prévoir beaucoup d’autres occasions de remettre ça.

Et petit à petit, d’autres ont eu envie d’organiser leur propre rencontre. Les Gagiens ont donc été invités à découvrir la Suisse grâce à Jewl et Chamaloow, le Tarn grâce à la Janade de Janabis. Et ce week-end, plusieurs Gagiens ont eu la chance de participer à la première rencontre dans le village mythique de Thiercelieux.

J’ai demandé à nos organisateurs de rencontres occasionnelles de nous parler de ces instants d’organisation et de nous faire partager leurs envies de rencontre.


Janabis a écrit:
Alors, parler de La Janade … en état bref, ça va être difficile.
& pour commencer, je parlerai du commencement (classique non ?).

Le Commencement :
Donc au départ, c’est l’envie de jouer à des jeux de sociétés qui m’a donné l’idée. Je suis un joueur dans l’âme … mais hélas, je n’ai pas les partenaires nécessaires pour jouer à ma guise.
L’idée :
Du coup, au gré de discussions avec quelques gagiens, l’idée de proposer un long WE où l’on pourrait se retrouver pour ne faire que ça, « JOUER », (surtout & notamment aux Loups-Garous de Thiercelieux), m’a sauté aux yeux & qui de mieux que des joueurs chevronnés comme le sont la plupart des gagiens pouvais-je inviter ? D’autant plus que, à cette époque, j’étais très investit sur GaG, du moins bien plus qu’aujourd’hui, & que je me morfondais de ne jamais pouvoir être présent aux rencontres à Paris
En approfondissant le projet, j’ai aussi voulu faire découvrir La Janade & ses environs & quoi de mieux que de découvrir un lieu en s’amusant ? Du coup, débordant d’imagination, l’idée de créer un jeu grandeur nature m’a enthousiasmé ! Mon premier thème : Les Loups-Garous de Thiercelieux … avec une touche d’héroïque fantaisie.
Le lieu :
La Janade, petit coin de paradis qui m’est très cher & dont j’ai la chance de pouvoir y aller à ma guise, me semblait un excellent endroit pour réaliser ce projet. Si je ne l’avais pas, je n’aurai jamais pu organiser une telle rencontre. L’idée était donc lancée, la motivation était là, il fallait que je le fasse.
La préparation :
Comme j’ai été animateur de colo il fut un temps, je n’étais pas en territoire inconnu pour préparer ce genre de WE. Les points essentiels pour réaliser ce projet étaient pour moi :
Trouver les bonnes dates.
Motiver un minimum de personnes (car La Janade, ce n’est pas à côté).
Gérer tout les points logistiques (transports, hébergement & nourriture). Afin que chacun puisse au maximum s’adonner à ce à quoi ils sont venus faire : « JOUER » !
Du coup, je contacte généralement personnellement tous ceux qui s’inscrivent pour pouvoir rendre à chacun le WE des plus agréables. Le plus dur étant de gérer la nourriture selon moi.
A vrai dire, la première année, je n’ai préparé concrètement le WE qu’assez tardivement, juste 2 mois à l’avance. J’avais jugé cela un peu limite, notamment le jeu que j’avais créé pour l’occasion & que j’avais fini la nuit même à 4h du matin & j’avais misé sur la bonne volonté de chacun pour la nourriture. Cette année, j’ai anticipé en commençant à y réfléchir dès l’hiver & un peu avant même. Jugeant le délai toujours un peu limite … pour l’année prochaine, je me suis déjà mis au travail Heureux
L’avenir :
Justement, l’année prochaine. Il est pour moi inconcevable de ne pas reconduire cet évènement l’année prochaine … & les années à venir aussi, tellement ceux qui y sont venus m’ont paru « enchantés » & désireux de revenir au plus vite.
Petit « hic » tout de même, à la différence de l’an dernier où j’avais assuré seul les quelques frais de logement, depuis cette année, en tant que co-gérants des lieux, on se retrouve imposable, ce qui entraine une légère hausse des frais & du coup, je me vois mal assurer les frais supplémentaires … c’est pourquoi cette année, & probablement les années à venir, j’ai demandé un petite participation aux frais de logement. Mais, pour ceux qui y étaient, cela en valait le coup … non ?
Alors oui, je réfléchi déjà à la meilleure date possible, ce qui entrainera une meilleure gestion j’espère du transport, ainsi qu’à un système plus étudié de la gestion de la nourriture. Je bosse aussi déjà sur un grand jeu grandeur nature comme chaque année, dont je peux à l’avance vous donner le thème : Le moyen-âge : Les chevaliers cathares (ou la croisade des Albigeois). Le but étant de faire également découvrir Puycelsi (à 2 km de La Janade), bastide médiévale & ancienne cité cathare, ainsi que quelques petits endroits bucoliques, enchanteurs & méconnus de la forêt de La Grésigne.
Pour l’avenir, je ne vous cacherai pas que je suis prêt à renouveler l’évènement chaque année & bien plus encore si possible … tant qu’il y aura des personnes pour y venir. J’ai d’ailleurs rêvé tout récemment que, dans les années à venir, l’évènement prenait de l’ampleur & que nous retrouvions pour plus d’une semaine, occupant une plus grande partie du village de La Janade, à près de 70 participants, tous réunis pour … « JOUER » !


manu a écrit:
Pendant 5 ans, j’ai rêvé d’aller à Thiercelieux. J’avais déjà imaginé une rencontre la bas même mais sans plus, pensant que c’était impossible suivant sa position géographique. Mais l’élément déclencheur de ce projet s’est vu lors de la 2 ème rencontre lilloise fin juin dernier, ou Naheulbleuk à proposer de faire une rencontre camping. J’ai pensé comme lieu à notre hameau si connu et lui en ai parlé. Un Mois plus tard nous étions 4 gagiens à fouler le sol locatercien, avec une pré rencontre. Le projet était encore fou il fallait trouver un lieu pour nous accueillir et j’ai décidé de le présenter à la mairie de Montolivet (administrant Thiercelieux). A partir de la tous s’est accélérer. Emballé par l’idée l’un des adjoins au maire m’a orienter vers une habitante pour nous accueillir et en février dernier les inscriptions étaient lancer après être retourné sur place avec deux Gagiens. La logistique s’est mise en place, il faut penser à plein de truc comme les vivres les moyens de transports, les petites choses pratiques et aussi organiser un petit programme de ce WE. Naheulbleuk m’a été d’une grande aide. Enfin, j’ai comme chaque rencontre informer et inviter les auteurs à venir nous rejoindre.


Et je pense que nous avons encore de belles rencontres qui nous attendent, peut-être dans d'autres lieux lointains et inconnus.

*


Infos sur les parties
A ce jour, plus aucune partie n’est en cours.
La prochaine sera menée par Peldaine dans l’univers du film "H2G2". Elle prendra la place de Kyera dans le menage de la partie 81.


*


Retour sur les parties
Partie 40, menée par Milambar
Partie classique dans le camp de vacances de l’île de Thirdland, à 16 joueurs.
Début de la partie : 14 Juillet 2007 à 11h37
Fin de la partie : 03 août 2007 à 11h13
Victoire des loups-garous Titof et Hades.

Milambar a écrit:
Ce fut ma première partie menée sur GaG et comme je voulais pas faire trop compliqué je m'étais décidé pour une petite partie a thème classique.

Mais comme c'était l'été, j'ai transposé tout ça sur un camp de vacances dans une ile apparemment paradisiaque répondant au doux nom de Thirdland. (Oui j'ai pas cherché très loin pour le nom Heureux) Du coup je me suis bien amusé a jouer au GO et a chercher un tas de photo d'ile.

La partie fut l'occasion pour moi de tester un personnage que j'avais inventé : l'ange gardien qui fut bien utile puisqu'il protégea la voyante.

Bref, un grand moment de plaisir pour ce premier menage et un petit parfum de vacance. (Ca tombait bien cette année la j'en avais pas de vacances moi)


*


Coup de coeur Gagien
rubrique gérée par Solaris

Deux fois par mois, un Gagien nous présente un passe-temps, un livre, un film qui l'a séduit.
Voici le coup de coeur de Xinome.



FABLES


Genre : Comics
Parution : En Français 7 tomes d'environ 5-6 épisodes / en Anglais, 12 tomes d'autant d'épisodes (ou épisodes au numéro).
Auteurs : Bill Willingham et Mark Buckingham

L'histoire : Fables reprend les personnages de contes et légendes que nous connaissons tous : Blanche Neige, le Grand méchant loup, le Prince Charmant, Barbe bleue, les Trois petits cochons, Pinocchio ... et bien d'autres. Ce sont les Fables. Ils ont été chassés de leur royaume respectifs par l'Adversaire, méchant qu'on ne désigne que sous ce nom là ... du moins dans un premier temps. Ils ont trouvés refuge à Fableville (à New York), où ils vivent parmi les humains.
Mais leur tranquillité est sur le point de disparaître et déjà la confrontation avec l'Adversaire semble inévitable ...
Espionnage, enquête, romance, alliance, trahison, action ... tout est dans Fables !

Mon avis à moi : J'ai découvert cette série un peu par hasard. Un ami l'avait prêtée à une amie, je lui ai demandé ce que c'était, il m'a expliqué, j'ai acheté un tome pour voir... Depuis tous les tomes français sont chez moi, mais je n'ai pas pu m'empêcher de lui réclamer ceux qu'il a en anglais !
D'ailleurs même en anglais quand on est une quiche comme moi, ça passe Clin d'oeil Donc don't panic !
En résumé, c'est un véritable coup de cœur pour moi !

Exemple de couverture de tome :
Tome 1 :

Tome 7 :


*


Gare aux Garous de Thiercelieux
par Janabis

-Episode 46-

Assise sur le banc de pierre à l’angle de la place centrale, emmitouflée dans son gilet de laine, Lawicca observait le village qui s’éveillait timidement.
D’un pas lent, Asté finissait d’ouvrir la Pleine Lune, les yeux encore embrumés, il se cogna contre le montant de la porte en rentrant.
Quelques minutes auparavant, Osuniev était passé à côté d’elle sans y prêter attention. Revenant du cimetière, il marmonnait une litanie de « C’est pas possible ! », sans quitter du regard ses pieds & en basculant la tête de droite à gauche.
Un moment après, c’était Milambar qui, réglé comme une horloge, entrait à la taverne pour débuter la journée par une mise au courant en bonne & due forme des derniers potins.
Une bonne demi-heure plus tard, Mandrino sortait de chez lui.
« Enfin ! » se dit la jeune fille en elle-même en entendant le bruit de la clef tourner dans la serrure de la lourde porte en chêne. Les traits tirés par un manque de sommeil évident, le jeune homme apparu sur le pas de sa porte. Il observa le ciel un instant, comme s’il essayait d’y lire un quelconque présage, puis d’un air satisfait, il se retourna pour fermer la porte.
Lawicca se leva, s’approcha de lui & le salua sur le ton le plus enjoué qu’elle pouvait avoir.
Perdant un peu de son sourire, Mandrino retira la clef de la serrure, regarda un instant la fille, la salua à son tour & sans plus attendre se mit en chemin, en direction de chez Tanguy.
_ Tu sais, fit la jeune fille en lui emboitant le pas, ce que tu m’as dit la dernière fois. Hé bien, plus j’y pense & plus ça me fait de la peine.
_ Alors n’y pense plus, répondit-il sèchement & sans la regarder.
_ Mais enfin, qu’est-ce que tu as ? Qu’est-ce que je t’ai fait ? Où es passé le gentil petit Mandrino qu’on pouvait taquiner & avec qui on pouvait parler & rigoler sans risquer de se voir faire la tête dès qu’on l’approche ?
Le jeune homme s’arrêta brusquement & se tourna vers Lawicca.
_ Ecoute, je ne suis ni gentil, ni petit. Je n’ai pas non plus envie qu’on me taquine. Alors si tu me disais clairement ce que toi tu veux, que je puisse enfin respirer.
_ Mais rien, souffla la jeune fille. Je voulais juste passer du temps avec toi. Tu avais disparu dans la nature & maintenant que tu es revenu, comme j’aime bien passer du temps avec mes amis, je voudrai en passer plus avec toi … comme au bon vieux temps ! C’est tout.
Mandrino soupira. « Comme au bon vieux temps ! », décidemment, il n’aimait pas du tout cette expression. Il prit la jeune fille par les épaules & la fixa dans les yeux :
_ Très bien. Vois-tu seulement, le problème, c’est que je n’ai pas envie de parler du « bon vieux temps ». Ni avec toi, ni avec personne d’autre. Si je suis revenu, c’est pour des raisons personnelles & pour être en paix avec moi-même … Alors maintenant, reprit-il après une courte pause, tu m’excuseras, mais j’ai à faire. Tanguy m’attend & je dois aller au cimetière.
Ce disant, il s’était avancé vers la porte d’entrée de celui-ci & s’apprêtait à cogner. Lawicca s’était avancé pour le suivre, mais visiblement, il était clair que Mandrino n’avait aucune envie de sa compagnie. Alors, comme une enfant qui aurait trouvé une punition injuste, elle annonça sur un ton ironique, en espérant lui gâcher le plaisir de la nouvelle qu’elle allait lui révéler :
_ Pas la peine de vous donner cette peine, « mônsieur » Mandrino. S’en était une !
Au même instant, la porte s’ouvrit. Tanguy était au comble de l’excitation, sans plus attendre, il empoigna Mandrino par le bras & l’attira à l’intérieur.
_ C’est incroyable Mandrino ! Cette nuit, …
Apercevant Lawicca qui s’avançait vers lui, espérant peut-être être conviée, il la salua brièvement & referma la porte sur son nez. Tout ce qu’elle entendit ensuite ne fut que le début de la conversation qui s’engageait entre les deux hommes.
_ Cette nuit, il s’est passé quelque chose d’incroyable. Je n’aurai jamais cru ça mais bon … Tu veux boire quelque …


*


En bref :
Rendez-vous en septembre 2009 pour la septième rencontre parisienne officielle de Gag. La date n’est pas encore définitive, rendez-vous ici pour plus de détails.


En attendant, Langev1 propose d’organiser une rencontre dans Paris au mois de juillet. Là encore, rien n’a été définitivement décidé donc n’hésitez pas à aller donner votre avis ici, ou suivez-y les dernières nouvelles.




Prochaine édition le 1er juillet 2009



FABLES de Bill Willingham et Mark Buckingham

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Perry White
Simple Villageois
Simple Villageois


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 166
Localisation: Thiercelieux

MessagePosté le: 16 Juin 2009, 22:32    Sujet du message: Répondre en citant

Edit: l'épisode 46 de l'histoire de Janabis a été ajouté au précédent numéro.
Bonne lecture...

_________________
Perry White, rédacteur en chef du Locatercien.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Le Locatercien Toutes les heures sont au format France heure d'été -- GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
subRed style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com