Gare aux Garous ! Index du Forum Gare aux Garous !
Votre mission : survivre aux autres...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des habitants de ThiercelieuxListe des habitants de Thiercelieux   Groupes d'habitantsGroupes d'habitants   S'enregistrerS'enregistrer 
 Galerie  GradesGrades  IdentitéIdentité   S'identifier pour vérifier ses missivesS'identifier pour vérifier ses missives   S'identifierS'identifier 
Gare aux Garous ! Index du Forum

Nuit 1 : le sommeil des justes...

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Partie 91
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Winterspoon
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 10 Nov 2005
Messages: 3659
Localisation: Arras

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 00:08    Sujet du message: Nuit 1 : le sommeil des justes... Répondre en citant

C't'un peu long comme post, ne le lisez pas évidemment si vous n'en avez pas envie...Huhu!
Je précise que certains noms sont cités dans le texte, d'autres le seront dans les suivants, ceci est uniquement fait pour l'histoire, rien des intentions que je donne aux joueurs sont le fait des ces derniers, c'est pour que ca colle avec mon récit quoi! Vous êtes prévenus! Je ne donnerais jamais d'indice dans mes textes.





Celà faisait une journée bientôt qu'ils étaient arrivés à la forteresse. Beaucoup d'entre eux avaient connu celle-ci du temps de sa splendeur, du temps où le royaume entier rayonnait de par son pouvoir et sa richesse, du temps où tapisseries flamboyantes ramenées de croisades et voyages en orient, ornaient les mûrs de toutes les salles d'apparât de l'antique chateau fort, du temps où pas un jour ne passait sans que spectacles ne soient donnés, sans que fastueux festins ne soient tenus, du temps où la très pieuse population du royaume se massaient à l'intérieur de la cathédrales pour assister aux grandioses célébrations et bénédictions tenues par des évêques richement vêtus. Aujourd'hui plus grand chose ne subsistait de cette époque pourtant si peu lointaine. Les tapisseries avaient disparu, vendu pour renflouer les caisses, volé par de peu scrupuleux serviteurs, les rares qui subsistaient encore n'étaient que de pauvres loques, suintantes d'humidité, et à moitié dévorés par les rats qui se jetaient sur tout ce qu'ils pouvaient trouver. Plus aucun spectacle n'avait été donné depuis plusieurs années, les troubadours, les comédiens, les poètes avaient été chassé et avaient certainement fini par mourir de faim sur quelques routes boueuses du royaume. Plus aucun festin non plus, tout était désormais rationné, même pour la couronne. Les messes n'attiraient plus que les mendiants, les sans le sou, qui venaient se jeter aux pieds des riches pour quelques pièces rouillées.
Rien, il ne subsistait plus rien...Rien qu'un silence pesant et inquiétant qui se répercutait tel un échos sur les épais mûrs de la forteresse couverts de crasses. L'odeur du sang flottait encore dans l'air à certains endroits, cette odeur métallique si entêtante, le sang du roi et de sa famille, quelques tâches maculaient encore des mûrs ou des dalles mal nettoyés.
Au fil de la journée s'étaient succédés comtes et comtesses, barons, chevaliers, puissants hommes de dieu. Quelques uns, bien trop méfiants ou appeurés, étaient restés dans leur coin, grelottants, méfiants, comme Sa Grâce Peldaine, qui jadis avait pourtant été très ambitieuse et avait connu le pouvoir, ils se tenaient aussi loin qu'ils le pouvaient des puissants, de ceux qui n'avaient pas peur d'étaler leurs ambitions car ils en avaient les moyens, qui discutaient autour des grandes cheminées pour se réchauffer les os meurtris par le voyage. Parmi eux se trouvait sa seigneurie Zorélie, la veuve d'un puissant comte, désormais seule régente de l'héritage de celui-ci, qui jadis, avait également été la maîtresse du jeune prince avant que ce dernier ne devienne roi et en épouse une autre, moins belle, mais plus riche, sa rancoeur contre le roi était connue de tous, son ambition tout autant. On ne traitait pas la comtesse avec condescendance sans en payer le prix et quelle serait sa joie de rafler le trône, quelle revanche elle tiendrait là. Sa réputation n'était plus à faire, froide et autoritaire, elle avait écrasé la plupart de ses ennemis d'une main de fer, dressant bûchers et gibets en son comté, laissant les cadavres pourrir à l'air pour dissuader tout opposant à son autorité naturelle et selon elle, légitime. Personne ne doutait qu'elle était née pour diriger.
Près d'elle, son ancien allié, monseigneur le vicomte Osuniev, que sa réputation précédait tout autant, ambitieux, tranchant...
La vision de ces deux là, fiers et sûrs d'eux, suffisaient amplement à faire naître la terreur dans l'esprit des plus faibles.
D'autres encore, après les salutations d'usage, s'étaient eux aussi écartés des groupes naissant, observant, ne ratant aucun faits et gestes de leur semblables pour mieux les cerner, trouver leurs failles, leurs points faibles afin de, pourquoi pas, s'en servir allègrement le moment venu.
Parmi eux on pouvait reconnaitre le baron Janabis, illustre descendant de celui qui portait le même nom et qui avait basculé dans l'ombre des année auparavant lors du premier concile, y laissant son âme et sa vie, jetant l'opprobre sur les siens pour des décennies.
Ce dernier, discret, observait la scène de son regard méfiant, voyait-il dans cette épreuve l'occasion de laver l'honneur de sa famille une bonne fois pour toute? Chacun savait ici qu'il était mû par cette volonté mais partagé entre celle-ci et sa dévotion, son humilité. Beaucoup pourtant lui jetaient des regards en coin, espérant qu'ils se présentent, certains de voir en lui l'homme de la situation.
Enfin les autres, qui essayaient par naïveté ou par feinte de faire bonne figure, virevoltant d'un groupe à l'autre, écoutant et discutant avec légèreté. Dans ceux là on pouvait distinguer Sa Grandeur, Dame Xinome, représentante de son époux, un vieux comte bien trop malade pour se déplacer sans qu'il lui en coûte la vie. Ecoeurée par les immondices et les cadavres qu'elle avait croisé sur son chemin, elle peinait cependant à dissimuler son malaise et nul n'était dupe. Tout comme le baron Janabis, son aïeule avait péri ici, elle le savait, dans l'une des pièces de cette forteresse dans laquelle elle était maintenant enfermée. Usée par les malheurs, les épidémies qui avaient touché son comté ces dernières années, il paraissait clair à tous le monde qu'elle semblait désintéressée, aussi les ambitieux ne semblait pas lui prêter attention.
Messire Lemandarin lui, ne semblait pas s'apercevoir du danger qui rodait, pourtant sa gaillardise semblait en avoir irrité. Quelle occasion pour lui, pensait il, que ce concile où la noblesse entière était réunie, pour appuyer ses positions, marchander un vote contre des terres ou des richesses, ou mieux encore, séduire une richissime veuve comme la comtesse Zorélie ou bientôt, la comtesse Xinome, qui n'étaient que d'écervellées donzelles finalement...Après tout, ces comtes et ses barons n'avaient jamais rien gagné de leur vie qui leur soient dûs alors que lui, ancien ecuyer de Sa Majesté, avait gagné son titre de noblesse en combattant auprès du roi. Militaire, il jouerait sur la crainte que ces derniers, brutes et sans vergogne, inspiraient, pensait-il, aux seigneurs planqués dans leur confortables et luxueux palais.


Soudain l'intendant sonna la cloche, le repas allait être servi dans la grande salle de banquet et tous, sortis de leur torpeur s'y dirigèrent, rasserénés par le seul fait de se remplir la panse alors que dehors, à chaque minute, mourraient de faim des centaines de serfs vivant dans la misère.
Pourtant quelle ne fut pas leur stupeur lorsqu'ils constatèrent qu'aucune oie farcie, qu'aucun porc rôti et autres râgout de boeuf ne les attendait sur la gigantesque table de banquet que les mites auraient tôt fait de faire s'écrouler. Au lieu de ca s'étalaient sur la table des miches de pains de céréales de piètre qualité, des marmites de soupes aux légumes avec des restes de viandes et d'os, des chopes de bières coupée à l'eau, du cidre et un pauvre râgout d'agneaux.
La comtesse Zorélie brisa le silence de consternement en prenant à parti un serviteur qui achevait d'attiser le feu dans l'âtre.

_ "Eh toi! Là bas! Oui toi! Le pouilleux! Si tu veux vivre, ramène nous de la bonne chair et du vin!"

Le pauvre gamin décharné protesta alors en s'inclinant...

_ "Que Votre Grandeur me pardonne, mais les cuisines sont vides par les temps qui court et nous n'avons pas..."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le seigneur Batlhy lui assèna, avec un leger murmure d'approbation de certains, un violent coup de pied dans l'estomac qui le fit s'étaler sur le sol, recroquevillé.

_ "Pour qui te prends-tu, manant, pour répondre à ton seigneur et maître!!"

La comtesse reprit alors.

_" Débrouille toi! Sors d'ici et va dépouiller une famille qui possède encore de la volaille ou un porc bien dodu à notre insu! Prends des gardes avec toi, et si ces rats de paysans protestent, tue les pour faire l'exemple! Et je ne te conseille pas de revenir avant de nous avoir trouvé de quoi nous sustenter!

Une bonne heure plus tard, le jeune serviteur revint, tâché de sang, avec d'autres pour apporter la viande tant attendue et le vin, que lui, n'avait même jamais pu goûter.
La peur inspirée par la misérable scène à laquelle ils avaient assistés, non sans contentement pour une partie, s'effaca rapidement lorsque l'odeur de la viandre grillée vint leur chatouiller les narines, ils s'installèrent avec joie et ripallèrent pendant des heures, les dames discutant de futilités, les hommes, éructant et débattant sur les impôts qu'ils lèveraient sur leurs terres pour compenser les faibles rentrées d'argent des marchés et autres foires.
L'autorité dont la comtesse Zorélie avait fait preuve en avait impressionné plus d'un, consterné ou révolté d'autres et lorsqu'ils passèrent aux votes, en fin de repas, bien peu furent étonnés du résultat.
Quant à elle, elle rayonnait de plaisir, une fois encore, elle avait eu ce qu'elle avait voulu...Le reste pensait-elle, serait comme une partie de dames, elle avancerait ses pions un à un, pour parvenir à tous les réunir pour l'élire, elle, la seule ici qui avait l'étoffe d'un souverain...

Lorsqu'ils laissèrent la salle de banquet aux boins soins des serviteurs, qui ne manqueraient certainement pas de finir leurs restes, ils regagnèrent tous leurs appartements, arpentant les sordides couloirs crasseux par les fenêtres desquelles sifflait le vent, faiblement ou pas du tout éclairés, repus par leur repas gargantuesque et le sommeil, aidé en soi par les énormes quantités d'alcool absorbées, ne fut pas long à venir...





Vous avez élu votre meneur, il s'agit de Zorélie!

Détail des votes :

Flèche Zorélie, 6 votes : Balthy, Mandrino, Sissi, Solaris, Xinome, Zorélie
Flèche Janabis, 3 votes : Lawliet, Peldaine, Ysengrain
Flèche Gaël, 1 vote : Gaël
Flèche Krysta, 1 vote : Janabis

N'ont pas voté, 5 joueurs : Krysta, Lemandarin, Naheulbeuk, Narcisse, Osuniev.


_ Les loups, ont jusque demain soir, Jeudi 05 Février, 19h, pour m'indiquer le nom de leur victime.
_ La succube m'indique qui elle veut sonder avant demain soir, 23h.
_ La Morigane m'indique qui elle veut sonder avant demain soir, 23h.
_ Le Mentaliste m'indique qui il veut sonder avant demain soir, 23h.
_ L'Enchanteur m'indique qui il veut unir à la vie, à la mort, avant demain soir, 23h.
_ Le Guérisseur m'indique, une fois que je l'aurais tenu informé du nom de la victime, ce qu'il choisit de faire, avant demain soir, 23h.
_ Le Prêtre m'indique qui il veut bénir, avant demain soir, 19h.
_ L'enfant incube m'indique qui il veut sonder, avant demain soir, 23h.
_ L'ensorcelleur m'indique qui il veut ensorceller avant demain soir, 23h.

La nuit prendra donc fin, comme vous l'aurez compris, demain soir, Jeudi 05 Février, à 23h.

Bonne nuit à tous...Mouahaha...

_________________
Non, rien...


Winterspoon aka Spoony
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Osuniev
Voyante
Voyante


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Sep 2006
Messages: 4006
Localisation: Málaga, Andalucia

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 03:09    Sujet du message: Répondre en citant

Zorélie a écrit:
"Eh toi! Là bas! Oui toi! Le pouilleux! Si tu veux vivre, ramène nous de la bonne chair et du vin!"


Ma chère, si vous préfèrez la bonne chair à la bonne chère, cela risque de vous coûter cher, vous diront les hommes en chaire... [

Et en parlant de choses qui peuvent coûter cher, il faut que je retienne les dates de fins des jours... Je pensais qu'on avait jusqu'à demain...
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Narcisse
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2005
Messages: 7215
Localisation: Drancy

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 11:08    Sujet du message: Répondre en citant

Ho mon dieu !!!!! J'ai complètement oublié de voter !!!!
JE suis vraiment vraiment vraiment désolé !!!!! Ca ne se reproduira plus! Promis !
Mais cela n'aurait rien changé, j'aurais voté Zorélie de toute façon !

_________________


J'aime beaucoup les Chrysanthèmes
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive MSN Messenger
Janabis
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Déc 2006
Messages: 11095
Localisation: Livers-Cazelles (en Occitanie)

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 12:45    Sujet du message: Répondre en citant

"Hé bien ... je sens qu'on est parti pour rester un bon petit moment ici.
Une femme au pouvoir !
Enfin, les temps changent.
Mais je me sens soulagé quand même. Je n'aurai pas voulu réitérer les erreurs de mon aïeul.
Maintenant que je suis libéré de ce dilemne, je vais pouvoir me concentrer sur mon devoir.

Qu'à cela ne tienne, on verra tout ça demain. Pour le moment, allons dormir ...
... mais ... mais ...
Mais mince ! J'ai complètement oublié où se trouvait ma suite !
Allons chercher un serviteur dans la salle des banquets, il me guidera jusqu'à mes appartements.

...

M'enfin, où elle est cette salle déjà ? & où sont les serviteurs ?
Hé !? Ho !?

Hé !? Ho !?
Par la queue du Diable ! Ce n'est pas croyable cette forteresse ... à croire que tout le monde disparait dès que le soleil se nuit.
Tant pis, on va se débrouiller tout seul.
Le grand hall c'est bon ... l'escalier principal doit être là ...
Ah non, ça mène au donjon ...
Ah le voilà ...

Alors ... couloir de droite ... puis deuxième à gauche ... je traverse le grand corridor ... je contourne le triforium de la chapelle ... & ...
Ah mince alors ! Par Saint-Jean ! Me voilà revenu au point de départ ...

Hé ! Ho ! Il y a quelqu'un ? Hé ! Ho !

Tant pis, j'irai dormir dans la première chambre venue ...
"

_________________
>>> Janabis <<< le plus fidèle des chien-loups qui vous attend à la taverne ! Tire la langue

Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Zorélie
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 30 Avr 2005
Messages: 2187
Localisation: Newcastle upon Tyne

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 17:43    Sujet du message: Répondre en citant

Zorélie, après avoir remercié tous les votants pour elle, se dirigea vers sa chambre.
Mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle poussa la porte et découvrit une silhouette allongé à sa place, dans SON propre lit !!! Choc

Zorélie fit un bon de 3 mètres et réveilla toute la forteresse de par ses hurlements stridents...

L'homme se réveilla en sursaut, il avait l'air complètement perdu et affolé, on aurait dit qu'il ne savait même pas où il était. Peut-être s'était-il trompé de chambre ?

Mais lorsqu'elle le reconnu, lui, celui qui hier n'avait pas arrêté de marmonner dans son coin, et qui ne voulait pas d'elle comme dirigeante, elle le jeta dehors sans plus attendre.
S'il ne retrouvait pas sa chambre, après tout il n'avait qu'à dormir par terre, dans le couloir ! ^^
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive
Balthy
Ancien
Ancien


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Déc 2008
Messages: 2134

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 18:43    Sujet du message: Répondre en citant

Le seigneur Balthazar se rendait dans sa chambre. Il avait une grande satisfaction, celle d'avoir impressionné sa belle et ravissante dirigeante par un soutien à son autorité. C'était lors de ce magnifique coup de pied au servant qui était trop tardif à apporter le repas. A présent il vit le jeune homme grincheux et boudeur qui se faisait éjecter royalement hors de la chambre royale

"en voilà des façons, oser déranger ainsi notre sublime et charismatique dirigeante..."

Il décrocha un grand sourire de politesse à Zorélie lorsque celle-ci refermait la porte, débarrassée de l'intrus. Il alla ensuite regagner sa chambre où il avait bien l'intention de savourer une nuit bien mielleuse par un rêve du souvenir sucré de l'excellente soirée passée.
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive
Janabis
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Déc 2006
Messages: 11095
Localisation: Livers-Cazelles (en Occitanie)

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 22:42    Sujet du message: Répondre en citant

"Non mais ! ... Viré comme un mal propre !?
La bougresse ! Elle ne va pas s'en tirer comme ça.

Dame Eile Roz !
Ouvrez-moi !


Une femme au pouvoir, on aura tout vu ...
... mais pour passer la nuit ... c'est autre chose.

& puis à l'heure qu'il est j'ai besoin de dormir.
Je n'ai pas de lumière & je ne sais même pas où sont mes appartements ... & son lit était bien confortable.

Il faut qu'elle m'ouvre ... où alors je dors devant sa porte !

_________________
>>> Janabis <<< le plus fidèle des chien-loups qui vous attend à la taverne ! Tire la langue

Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Zorélie
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 30 Avr 2005
Messages: 2187
Localisation: Newcastle upon Tyne

MessagePosté le: 05 Fév 2009, 23:17    Sujet du message: Répondre en citant

Zorélie ne supportait plus ces bruits, cet homme tapait à sa porte depuis plusieurs dizaines de minutes !

Mais qu'il s'en aille !!!

Lorsque son manque de sommeil mêlé à son agacement fut au plus haut, elle se décida enfin à lui ouvrir la porte...

Mais pas pour le laisser entrer, non ! Pour lui lancer au visage un grand seau d'eau glacé ! Qu'il aille mandier un lit ailleurs.
Tire la langue
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive
Janabis
Grand Méchant Loup
Grand Méchant Loup


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Déc 2006
Messages: 11095
Localisation: Livers-Cazelles (en Occitanie)

MessagePosté le: 06 Fév 2009, 00:17    Sujet du message: Répondre en citant

"Hé bien ... elle ne manque pas de caractère au moins.

Par contre, pour ce qui est de la culture, il lui faudrait faire un tour du côté du bas-peuple ... elle apprendrait beaucoup auprès d'eux.
A commencer par prononcer correctement "mendiant" ...

Avec elle à la tête du royaume ... il va falloir se donner à deux cent pour cent !

...

Arf ... Mince, mais déjà le jour se lève !? ... & j'ai a peine dormi.

Hé bien soit, nous tacherons de mieux nous reposer la nuit prochaine.
"

_________________
>>> Janabis <<< le plus fidèle des chien-loups qui vous attend à la taverne ! Tire la langue

Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Partie 91 Toutes les heures sont au format France heure d'été -- GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
subRed style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com