Gare aux Garous ! Index du Forum Gare aux Garous !
Votre mission : survivre aux autres...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des habitants de ThiercelieuxListe des habitants de Thiercelieux   Groupes d'habitantsGroupes d'habitants   S'enregistrerS'enregistrer 
 Galerie  GradesGrades  IdentitéIdentité   S'identifier pour vérifier ses missivesS'identifier pour vérifier ses missives   S'identifierS'identifier 
Gare aux Garous ! Index du Forum

[Nuit 2] Memento

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Partie 196
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bergkamp
Chasseur
Chasseur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 1188

MessagePosté le: 31 Jan 2017, 22:12    Sujet du message: [Nuit 2] Memento Répondre en citant



Mémento, Leonard Shelby

"Bon, t'es où là ?
Dans une chambre d'hôtel, tu viens... tu viens de te réveiller dans une chambre d'hôtel.
Ça, c'est la clé.
Apparemment, c'est la première fois que tu mets les pieds ici, mais... peut être... peut être que t'es là depuis une semaine ? 3 mois ? C'est... c'est difficile à dire, je sais pas... C'est une chambre comme une autre.

Une chambre comme une autre.
Rien dans les tiroirs, vérifions quand même. Rien d'autre que la bible que je m'empresse de lire religieusement.
Tu sais qui tu es, tu sais quasiment tout sur toi même. Pour le reste, au jour le jour. Il faut que tu notes tout.
Sammy Jankis avait le même problème, mais il manquait de méthode lui. Il s'écrivait des quantités invraissemblables de mots mais il mélangeait tout.
Il faut être très organisé si on veut vraiment y arriver.

Il faut une méthode pour y arriver. On apprend à identifier sa propre écriture.
Ça devient crucial. On se laisse sans arrêt des petits mots à des endroits stratégiques.
Il faut avoir une veste pleine de poches et une poche affectée à chaque chose. On finit par savoir où sont les choses et comment tout ça fonctionne.
Par contre, il faut se méfier quand d'autres vous notent des trucs qu'on risque de ne pas comprendre ou qui peuvent prêter à confusion. On ne sait pas pourquoi mais les gens ont tendance à essayer de profiter de la situation.
En ce qui concerne les informations que je qualifierai de vitales, il vaut mieux se les écrire sur le corps plutot que sur un bout de papier ; c'est une façon définitive de prendre note.

On s'est déjà parlé vous dites ? Je ne me souviens pas. Oui, non, mais ce n'est pas de l'amnésie.
Jusqu'à ma blessure, je me souviens de tout, mais depuis, plus rien. Je ne me rappelle pas vous avoir parlé, de quoi on a parlé ?
Ah, Sammy Jankis... Oui, j'en parle souvent, pour expliquer aux gens. L'histoire de Sammy m'aide à comprendre ma propre situation. Sammy écrivait plein de petits mots, mais il a perdu pied. J'ai une solution plus élégante aux problèmes de la mémoire ; question de discipline et d'organisation. J'ai des petites habitudes qui rendent ma vie possible. Sammy n'avait pas de motivation pour vivre. Moi, oui, j'ai une motivation.

J'ai rencontré Sammy par mon travail, les assurances, j'étais enquêteur, je traquais les demandes de pension bidonnées, je devais détecter les menteurs. Ça a été une expérience qui m'est très utile maintenant.Quand je rencontre quelqu'un et que je me demande si c'est la première fois, je la regarde dans les yeux et je sais si c'est la première fois. Mon métier m'a appris que pour savoir ce que pense quelqu'un, il faut le laisser parler, observer ses yeux et la façon dont son corps parle.
Quelqu'un qui se gratte le nez en parlant, les experts vous diront qu'il ment, ou alors qu'il est nerveux. Seulement les gens sont nerveux pour toutes sortes de raisons, tout dépend du contexte.
Sammy était mon premier dossier vraiment délicat.

Je venais de passer enquêteur quand j'ai rencontré Sammy, Monsieur Samuel Robert Jankis, un cas hors du commun. 58 ans à l'époque des faits, il était comptable en fin de carrière, lui et sa femme avaient eu un accident de voiture assez anodin. Mais à la suite de ça, il a eu un comportement bizarre, il était complètement largué. Les médecin détectent une vague lésion à l'hippocampe, seulement rien de très précis. Sammy est incapable de retenir quoi que ce soit plus de 2 minutes. Il ne peut plus travailler, il ne peut plus rien faire, la facture médicale s'allourdie, sa femme appelle l'assurance et on m'envoit. C'est ma première grosse enquête, alors je m'y donne à fond. Il pense normalement mais il ne retient rien de nouveau, il oublie tout au bout de 2 minutes. Il peut regarder la télé, mais au delà de 2 minutes, il est perdu, il a oublié le début. Il aime bien les pubs, c'est court une pub. Le plus dingue, c'est que ce type qui n'arrivait pas à suivre La Petite Maison dans la Prairie était par ailleurs capable des gestes les plus complexes si il les avait appris avant son accident, et pourvu qu'il se concentre. Les médecins me confirment l'existence d'un syndrome, dit de perte de la mémoire artérielle, ou perte de la mémoire immédiate, rare mais reconnu. Mais à chacune de nos rencontres, je saisis un regard, comme un léger signe de reconnaissance, alors qu'il dit ne pas se souvenir de moi. Mais on ne me la fait pas, en moi même je me dis... mauvais acteur. Et je deviens soupçonneux, je demande une expertise.

Sammy ne pouvait rien apprendre de nouveau, mais de mon côté j'avais trouvé un truc : le conditionnement. Normalement, il aurait dû pouvoir apprendre par la répétition. C'est comme ça qu'on apprend à faire du vélo, en pratiquant. Ça mobilise une zone du cerveau qui n'a rien à voir avec la mémoire immédiate. J'ai demandé aux médecins d'analyser comment il réagissait au conditionnement. On lui présentait des objets à saisir, certains objets étaient électrifiés, Sammy recevait une légère décharge. Ils le soumettaient plusieurs fois au même test, les mêmes objets étaient toujours électrifiés. Il fallait savoir s'il était capable d'éviter ces objets non pas de mémoire, mais par instinct.

Ils lui ont fait passer ce test pendant des mois, c'était toujours les mêmes objets qui étaient électrifiés. Même s'il souffrait d'une perte totale de la mémoire immédiate, Sammy aurait dû éviter instinctivement les objets douloureux ; dans tous les cas répertoriés, les patients réagissaient au conditionnement, pas Sammy. Cela prouvait que son état était d'ordre psychologique, et la compagnie a pu refuser de le prendre en charge, sa police ne couvrant pas les maladies mentales.
Sa femme a hérité des dettes et moi d'une promotion. Le conditionnement ne marchait pas, pas pour Sammy... Mais il marche pour moi. Moi, j'arrive à vivre, l'habitude et la routine rendent ma vie possible. Je suis conditionné, je fonctionne à l'instinct."


Résultat des votes:

lyanke (5): Cyril, Laure, Meleor, pokepsy, Sherbrooke
D'A (2): gromarco, Shantigame
carnaelle (2): Carotte, fleurviolette
fleurviolette (1):lyanke
Shantigame (1): D'A
Pas de vote (2): Carabosse, carnaelle

lyanke est éliminé. Il était le salvateur.

- Le Renard me donne le nom de 3 joueurs
- Les loups me communiquent le nom de leur victime

Vous avez juqu'à mercredi 23h pour agir (je suis obligé de décaler le lever du jour pour raisons personnelles).
Revenir en haut
Voir l'identité de l'habitant Envoyer une missive
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gare aux Garous ! Index du Forum -> Partie 196 Toutes les heures sont au format France heure d'été -- GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
subRed style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com